MONSIEUR GALLET, DÉCÉDÉ, G. SimenonFiche de lecture

Monsieur Gallet, décédé paraît en 1931, année qui marque une étape décisive dans la vie de Georges Simenon (1903-1989). Celui-ci publie enfin sous son véritable nom, après neuf années passées dans l'ombre à apprendre le métier d'écrivain. De 1922 à 1924, il a fourni aux journaux d'innombrables contes. Puis il s'est lancé dans le roman, mais sous divers pseudonymes – dix-sept au total, dont Georges Sim, Christian Brülls et Jean de Perry. Chez Fayard, Ferenczi ou Tallandier, il a fait paraître pas loin de deux cents titres en sept ans. Des romans légers, parfois coquins comme Orgies bourgeoises ou Étreintes passionnées ; des bluettes comme Le Roman d'une dactylo ou Cœur de poupée ; des récits d'aventures tels Le Monstre blanc de la Terre de feu ou Un drame au pôle Sud. Au terme de cet entraînement intensif, il se sent prêt à naître officiellement à la littérature.

Premier roman signé Simenon, Pietr le Letton (1931) fait également entrer en scène le personnage de Maigret, qui accompagnera l'auteur jusqu'en 1972, à travers soixante-quinze romans et vingt-huit nouvelles. Certes, ce dernier est apparu dès 1929, à quatre reprises, mais de manière un peu clandestine. 1931 lui apporte une véritable consécration. Au cours de cette année, Simenon en fait le héros de onze romans successifs et en assure la promotion grâce à un « Bal anthropométrique » qui réunit le tout-Paris dans un night-club de Montparnasse. Le personnage est lancé et, dès l'année suivante, se voit incarné au cinéma : Jean Tarride tourne Le Chien jaune ; Jean Renoir La Nuit du carrefour.

Découvrir le mystère d'une vie

Si les premiers exploits de Maigret empruntent encore certains de leurs éléments au roman policier traditionnel (les gangsters, les trafics clandestins...), ils fondent d'emblée un genre et un ton nouveaux. Ils apparaissent avant tout comme des romans d'atmosphère, où l'enquête criminelle tient une place secondaire. Ils s'attachent à mettre en situation des êtres médiocre [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : agrégé de lettres modernes, ancien élève de l'École normale supérieure

Classification

Pour citer l’article

Philippe DULAC, « MONSIEUR GALLET, DÉCÉDÉ, G. Simenon - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/monsieur-gallet-decede/