MONDIALISATION (sociologie)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme mondialisation (globalization en anglais) s’est imposé pour désigner une interconnexion croissante à l’échelle mondiale : les personnes, les institutions, les lieux et, plus généralement, les sociétés seraient de plus en plus reliés par-delà les frontières nationales, du fait de l’accroissement des mouvements des capitaux, des productions et des hommes. Le terme vise à rendre compte à la fois d’un état – le monde serait l’échelle pertinente pour saisir les phénomènes sociaux – et d’un changement social – un processus toujours en cours, une tendance. Cette définition très générale ne va pas sans poser problème, de nombreux débats entourant aussi bien le terme que le phénomène. La façon dont a émergé, à la fin des années 1990, un mouvement « antimondialisation », rapidement renommé « altermondialiste », en témoigne. Cette oscillation entre rejet et réappropriation est typique de l’histoire d’une notion qui a traversé l’économie et les sciences sociales, en passant par le monde des affaires. Le caractère clivant de la mondialisation n’est d’ailleurs pas pour rien dans le succès de ce terme : son usage n’est jamais innocent et marque toujours des choix théoriques et/ou politiques.

Un terme problématique

Le terme « mondialisation » se diffuse dans les années 1980 à la suite de l’article de Ted Levitt « The Globalization of Markets », paru dans Harvard Business Review en 1983, qui prédit l’avènement d’un marché global supplantant les marchés nationaux. L’expression séduit rapidement le monde des affaires : les entreprises deviennent soucieuses de se présenter comme « globales », avec des slogans tels que « Le monde est notre audience » (Time Warner) ou « Votre banque partout dans le monde » (H.S.B.C.). La dérégulation financière et la chute de l’U.R.S.S. favorisent également la diffusion de ce terme : la mondialisation s’identifie alors à l’expansion planétaire d’un capitalisme triomphant. Le terme permet aux « globalistes », tenants d’un certain néo-libéralisme, de déc [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : doctorant en sociologie au Centre de sociologie des organisations (C.S.O.), agrégé de sciences économiques et sociales

Classification

Voir aussi

MANUEL CASTELLS    ÉLITES    MIGRANTS

Pour citer l’article

Denis COLOMBI, « MONDIALISATION (sociologie) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mondialisation/