MIOSSEC (1964- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C’est dans un mélange de rock acoustique et de chanson française que le public hexagonal découvre Miossec en 1994 avec « Non, non, non, non (je ne suis plus saoul) ». Sa façon d’écrire et de chanter se caractérise très tôt par une alliance de colère et de fragilité présentées à travers les maux au quotidien d’une classe sociale prolétaire.

Miossec

Miossec

Photographie

Le Brestois Christophe Miossec est un artisan de la chanson dont l'écriture simple et directe fait entendre les maux du quotidien. On le voit ici en concert, le 18 juillet 2014, à Carhaix (Finistère) dans le cadre du festival des Vieilles Charrues. 

Crédits : Erick James/WireImage/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :

  • : auteur, chargé de la programmation culturelle à l'Espace culturel François-Mitterrand, Cantaleu

Classification

Pour citer l’article

Thierry JOURDAIN, « MIOSSEC (1964- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/miossec/