Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MIOSSEC (1964- )

Rescapé mais bien vivant

Miossec est abasourdi par les attaques terroristes qui frappent la France en 2015. Il écrit en réaction des titres tels que « Après le bonheur ». Avant d’enregistrer ces nouvelles chansons en studio, il part en tournée et les interprète dans des lieux plus confidentiels qu’à l’habitude. Mammifères paraît en 2016. Même si les arrangements se tournent davantage vers la musique tzigane et plus généralement les musiques du monde, l’énergie qui s’en dégage, elle, est résolument rock. Après cet album, qui sonne comme une reconstruction personnelle et artistique, et quatre années de tournée ininterrompue, Miossec prend un nouvel envol avec Les Rescapés (2018). Mâtiné de sonorités électroniques, cet album a été enregistré avec des méthodes artisanales et le chanteur y joue, pour la première fois, toutes les parties de guitare. S’il s’inclut parmi « les rescapés », Miossec reste tourné vers l’avant, sur scène et en studio. En 2023, il fait paraître Simplifier.

— Thierry JOURDAIN

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : auteur, chargé de la programmation culturelle à l'Espace culturel François-Mitterrand, Cantaleu
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Miossec - crédits : Erick James/WireImage/ Getty Images

Miossec