MADRID HURTADO MIGUEL DE LA (1934-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Miguel de la Madrid Hurtado fut le président du Mexique de 1982 à 1988, alors que le pays était plongé dans une grave crise économique.

Miguel de la Madrid Hurtado naît le 12 décembre 1934 à Colima (État de Colima, Mexique). Il obtient un diplôme de droit à l'université nationale autonome du Mexique en 1957, puis un master d'administration publique à Harvard en 1965. Après avoir rejoint en 1963 le Parti révolutionnaire institutionnel (P.R.I.) au pouvoir, il travaille, à partir de 1965, au ministère des Finances et de la Dette publique. Il occupe ensuite plusieurs postes dans le domaine économique au sein de l'administration, avant d'être nommé ministre de la Planification et du Budget sous le gouvernement de José López Portillo (1976-1982). De la Madrid conçoit un plan national de développement qui s'appuie sur la manne pétrolière générée par les immenses gisements découverts peu de temps auparavant.

Présenté comme le successeur idéal du président Portillo – dans un pays où le P.R.I. règne sans partage –, il est élu à la tête du Mexique en 1982. Le pays connaît alors une grave crise économique héritée des gouvernements précédents : le taux d'inflation est de 100 p. 100 et celui du chômage atteint 25 p. 100. Le nouveau chef de l'État passe un accord avec le F.M.I. et impose des mesures d'austérité sévères, qui sont vivement critiquées. On lui reproche également de n'avoir pas réagi efficacement après le séisme qui a ravagé la ville de Mexico en septembre 1985 et a fait près de dix mille victimes. Toutefois, de la Madrid ouvre le Mexique à l'économie de marché en signant, en 1986, l'Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (ou General Agreement on Tariffs and Trade, G.A.T.T.). À la fin de son mandat, en 1988, Miguel de la Madrid quitte la vie politique et dirige une maison d'édition publique. Il meurt le 1er avril 2012 à Mexico.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  MADRID HURTADO MIGUEL DE LA (1934-2012)  » est également traité dans :

MEXIQUE

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL, 
  • Henri ENJALBERT, 
  • Roland LABARRE, 
  • Cécile LACHENAL, 
  • Jean A. MEYER, 
  • Marie-France PRÉVÔT-SCHAPIRA, 
  • Philippe SIERRA
  •  • 32 124 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La contestation politique »  : […] La crise économique a fortement aiguisé les contradictions sociales et ranimé, du même coup, l'intérêt pour la politique que le règne sans partage du P.R.I. semblait avoir réduit à néant depuis de nombreuses années. Ainsi s'explique sans doute que, pour la première fois depuis près de soixante ans, la procédure de désignation du candidat officiel ait donné lieu, à l'intérieur même du parti domina […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mexique/#i_91183

Pour citer l’article

« MADRID HURTADO MIGUEL DE LA - (1934-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/miguel-de-la-madrid-hurtado/