MESURE DE LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'expérience du physicien et mathématicien italien Evangelista Torricelli (1608-1647), conçue en 1643, n'a aucune visée météorologique. Elle consiste seulement à montrer l'existence du poids de l'air. Pour cela, Torricelli remplit un tube de mercure qu'il retourne dans une cuve remplie elle aussi de mercure. Ce métal liquide descend dans le tube puis se stabilise lorsqu'il est équilibré par le poids de l'air extérieur, affirme-t-il. Blaise Pascal (1623-1662) reprend l'expérience en 1647 et ajoute une échelle graduée. Par la fameuse expérience du Puy de Dôme, effectuée en 1648 par Florin Périer (son beau-frère), il confirme l'observation de l'Italien en montrant que la hauteur du mercure dans le tube dépend de l'altitude. La notion de pression atmosphérique est née, mais il faudra attendre quelques années avant que l'on repère les variations de la hauteur du mercure en fonction du temps qu'il fait. Les premiers véritables baromètres naissent au cours du dernier tiers du xviie siècle, de la main des physiciens tout d'abord. Ceux qui sont commercialisés à cette époque sont plus rudimentaires, indiquant seulement les changements de temps.

—  Danielle FAUQUE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Danielle FAUQUE, « MESURE DE LA PRESSION ATMOSPHÉRIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mesure-de-la-pression-atmospherique/