MERSEYSIDE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

On appelle Merseyside le comté métropolitain créé lors de la réforme administrative de 1974 par un redécoupage du Lancashire et du Cheschire. Il s'étend de part et d'autre de l'estuaire de la Mersey, sur la côte ouest de l'Angleterre et comprend comme principales villes : Liverpool (439 500 hab. en 2001), Sefton (283 000 hab.), Saint Helens (177 000 hab.), Knowsley (150 500 hab.). Un tunnel ferroviaire et deux tunnels routiers franchissent l'estuaire de Liverpool à Birkenhead ; plus en amont, de nombreux bacs assurent la liaison entre les deux rives.

Les activités portuaires tiennent une grande place dans le Merseyside, surtout à Liverpool. En 2007, le port a été réuni au canal de Manchester (son rival de toujours) dans une même entité par leur nouveau propriétaire commun afin de dégager des synergies et de relancer l’activité concurrencée par les ports de l’est du pays (à l’instar de Hull). Le trafic global était en 2007 de 40 millions de tonnes, dont 32 pour Liverpool. Le Merseyside était une région très industrialisée (chimie des corps gras à Bebington-Port Sunlight, chantiers navals à Birkenhead, raffinerie des métaux non ferreux, usines de montage d'automobiles, minoteries, sucreries, verreries) mais dont les activités, traditionnelles, sont en déclin ; après avoir affiché le plus fort taux de chômage du pays en 1990, le Merseyside connaissait encore en 2002 un taux de chômage supérieur à la moyenne nationale (7,7 p. 100 contre 5). Dès 1981, à l'initiative du gouvernement, une « collectivité d'aménagement urbain » était créée pour stimuler la croissance économique du comté (mise en valeur des terrains abandonnés et rénovation de bâtiments à usage commercial et industriel).

L'accumulation des usines, des équipements portuaires et des quartiers ouvriers donne un paysage urbain peu attrayant. De grands travaux de démolition expliquent la diminution de la population qui est particulièrement marquée dans les villes d'aval (Liverpool, Birkenhead, Wallasey). La population du Merseyside a baissé de 10 p. 100 entre 1982 et 2002. Un rebond semble pourtant aujourd'hui se produire. Le comté abritait, en 2001, 1 362 000 habitants. Le nord du Merseyside compte quelques stations balnéaires (Southport, Formby).

—  Claude MOINDROT

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Paris-VII

Classification


Autres références

«  MERSEYSIDE  » est également traité dans :

LIVERPOOL

  • Écrit par 
  • Claude MOINDROT
  •  • 620 mots
  •  • 2 médias

Septième ville et l'un des principaux ports de Grande-Bretagne , Liverpool est située sur la côte ouest de l'Angleterre, sur la rive droite de l'estuaire de la Mersey, et fait partie du comté métropolitain du Merseyside, dont elle regroupe plus de la moitié de la population. Jusqu'au xvii e  siècle, c'était un petit port de pêche ; l'envasement de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liverpool/#i_49059

Pour citer l’article

Claude MOINDROT, « MERSEYSIDE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/merseyside/