FROMAN MENACHEM (1945-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le rabbin israélien Menachem Froman était connu pour ses prises de position en faveur de la paix au Proche-Orient.

Menachem Froman naît en 1945 à Kfar Hassidim, un moshav (village coopératif agricole) fondé par des juifs orthodoxes près de Haïfa, en Palestine, alors sous mandat britannique (aujourd’hui en Israël). Il étudie dans une école hébraïque d’Haïfa, puis sert chez les parachutistes pendant la guerre de Six Jours. Après y avoir terminé son cursus, il devient rabbin. En 1974, il est un des membres fondateurs du mouvement radical Bloc de la foi (Gush Emunim), qui prône l’établissement de colonies juives en Cisjordanie. Il devient ainsi un des premiers colons de Tekoa, une implantation située non loin de Bethléem, dont il sera par la suite le chef spirituel.

Progressivement, Menachem Froman se fait cependant l’avocat d’une solution binationale au conflit israélo-palestinien et d’une cohabitation paisible entre Israéliens et Palestiniens fondée sur un idéal religieux commun. Dans ses nombreuses tentatives pour négocier la paix par l’entremise de la religion, il rencontre à plusieurs reprises les dirigeants palestiniens. En 2008, il élabore ainsi avec un journaliste palestinien (Khaled Amayreh) un projet d’accord de cessez-le-feu qui reçoit le soutien des chefs du Hamas à Gaza mais se heurte au refus du gouvernement israélien. Menachem Froman rompt par ailleurs avec la tradition juive orthodoxe par son refus de la séparation des sexes et sa volonté que Jérusalem devienne une ville internationale. Il meurt le 4 mars 2013, à Tekoa.

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « FROMAN MENACHEM - (1945-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/menachem-froman/