MÉDAILLES FIELDS 2014

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les médailles Fields récompensent tous les quatre ans de jeunes mathématiciens dont les travaux originaux ont été particulièrement remarqués. En août 2014, à l’occasion du Congrès international des mathématiciens réuni à Séoul en Corée du Sud, quatre chercheurs ont reçu ce prix prestigieux.

Les lauréats des médailles Fields 2014

Les lauréats des médailles Fields 2014

Photographie

Le Canadien-Américain d'origine indienne Manjul Bhargava (en haut à gauche), l'Autrichien Martin Hairer (en haut à droite), l'Iranienne Maryam Mirzakhani (en bas à gauche) et le Franco-Brésilien Artur Ávila sont les lauréats des médailles Fields 2014, remises au Congrès international des... 

Crédits : Courtesy Princeton University; Courtesy The Royal Society; Courtesy Stanford University; S. Ruat/ CNRS Photothèque

Afficher

Le mathématicien franco-brésilien Artur Ávila (né le 29 juin 1979 à Rio de Janeiro) est distingué pour ses contributions exceptionnelles à la théorie des systèmes dynamiques, dont le but est de déterminer la probabilité qu'un système évolue d’un état initial vers un état ayant tel ou tel comportement. Après sa thèse à l'Institut de mathématiques pures et appliquées (I.M.P.A.) de Rio de Janeiro, sous la direction du professeur Welington de Melo, et un séjour post-doctoral au Collège de France à Paris en 2001-2002 avec Jean-Christophe Yoccoz (médaille Fields 1994), il est recruté au C.N.R.S. en 2003, affecté au laboratoire de probabilités et modèles aléatoires de Paris-Jussieu. Depuis 2006, il partage son temps entre Paris et Rio grâce à une bourse du Clay Mathematics Institute, puis au sein du laboratoire international C.N.R.S.-I.M.P.A. Ávila a d’abord étudié les transformations d'un intervalle du corps des nombres réels puis la dynamique des applications du plan complexe, un problème relié à certains objets fractals comme l'ensemble de Mandelbrot. Il a ensuite résolu le cas de divers systèmes analytiques dont le comportement est non régulier, démontrant que leur dynamique est très chaotique et qu’ils se comportent de façon aléatoire. Un autre aspect de ses succès concerne les opérateurs de Schrödinger, qui décrivent l'évolution quantique d'un électron dans un champ magnétique particulier. Il est parvenu ainsi à une description globale des transitions de phase entre spectres discrets et spectres continus de ces opérateurs. Ávila a aussi prouvé plusieurs conjectures anciennes concernant la théorie des billards plats et le comporteme [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « MÉDAILLES FIELDS 2014 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medailles-fields-2014/