MÉDAILLE D'OR DU CNRS 2017

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Alain Brillet

Alain Brillet
Crédits : Frédérique Plas/ CNRS Photothèque

photographie

Thibault Damour

Thibault Damour
Crédits : Frédérique Plas/ IHES/ CNRS Photothèque

photographie


Vers une nouvelle astronomie

La distinction de Brillet et Damour par la médaille d’or du CNRS montre le rôle joué par ces deux physiciens pionniers, qui inaugurent, après l’astronomie observant la lumière, une astronomie observant directement la gravitation. Les équipes scientifiques des instruments Virgo, dont ils font partie, et de LIGO aux États-Unis, sont inévitablement en compétition. Mais elles collaborent également de façon étroite : les principes interférométriques de leurs instruments sont pratiquement identiques, les informations sont échangées, les choix effectués pour en améliorer la sensibilité, après une première période de fonctionnement sans résultat, le sont également. En outre, une fois un signal d’onde gravitationnelle clairement mis en évidence par un des interféromètres, sa présence dans les enregistrements des autres instruments, en Europe ou aux États-Unis, outre qu’elle le confirme indépendamment, permet seule de déterminer, par la méthode de triangulation, la région du ciel où se trouve la source de l’onde. L’Académie royale des sciences de Suède a choisi de récompenser les vainqueurs de la compétition plutôt que la collaboration transatlantique.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur émérite de l'université Paris-VII-Denis-Diderot, membre de l'Académie des sciences

Classification

Pour citer l’article

Pierre LÉNA, « MÉDAILLE D'OR DU CNRS 2017 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/medaille-d-or-du-cnrs-2017/