MAUS (A. Spiegelman)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est en 1980, dans le premier numéro de la revue d'arts graphiques Raw dont il était l'un des fondateurs, que l'Américain Art Spiegelman (né en 1948) commença à publier la bande dessinée Maus, dont la parution en deux volumes (le premier en 1986, le second en 1991) fut saluée par la critique comme un événement culturel majeur. Cette œuvre de plus de 250 pages est à la fois le récit du génocide des juifs de Pologne (les juifs sont représentés comme des souris, les nazis comme des chats et les Polonais comme des porcs) et l'histoire des relations difficiles entre l'auteur, jeune intellectuel new-yorkais, et son père, rescapé d'Auschwitz, les deux trames narratives étant étroitement mêlées. Aux États-Unis, peut-être plus encore qu'en Europe, la bande dessinée n'est considérée que comme un simple divertissement : ce n'est pas le moindre mérite de Maus que d'avoir fait prendre conscience à de nombreux intellectuels américains que ce mode d'expression n'est pas intrinsèquement condamné à l'insignifiance.

Art Spiegelman, Maus

Art Spiegelman, Maus

photographie

Maus d'Art Spiegelman est une bande dessinée animalière et autobiographique qui évoque le génocide des juifs. Case 3, page 33 du volume I, Un survivant raconte. Mon père saigne l'histoire (éd. française 1987, Flammarion), publié en 1986. 

Crédits : 1973, 1980,1982,1983,1984,1985,1986 by Art Spiegelman / Flammarion, 1987, pour l'édtion française

Afficher

—  Dominique PETITFAUX

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Dominique PETITFAUX, « MAUS (A. Spiegelman) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/maus/