RETTON MARY LOU (1968- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mary Lou Retton fut la première Américaine à remporter une médaille d'or olympique individuelle en gymnastique. Lors du concours général des Jeux de Los Angeles en 1984, auxquels la Roumanie fut le seul pays de l'Est à participer, elle obtint des notes parfaites dans ses deux dernières épreuves, remportant ainsi une victoire historique devant la Roumaine Ecaterina Szabó (79,175 points contre 79,125 points).

Mary Lou Retton est née le 24 janvier 1968 à Fairmont, en Virginie-Occidentale. Elle s'initie à la danse à l'âge de quatre ans, et à la gymnastique un an plus tard. En 1983, elle s'installe à Houston, au Texas, pour s'entraîner auprès de Béla Karolyi. L'ancien mentor de Nadia Comaneci, émigré aux États-Unis, l'aide à développer un style adapté à sa taille compacte (1,45 m). Prenant le contre-pied des mouvements légers et gracieux alors en vogue au sol, le style innovant de Mary Lou Retton, mêlant vitesse, précision et puissance, révolutionne la gymnastique féminine.

La jeune Mary Lou connaît ses premiers succès lors de grandes manifestations américaines et internationales au début des années 1980, devenant en 1983 la première Américaine à remporter le concours général individuel de la Coupe Chunichi au Japon. Aux Championnats des États-Unis de 1984, elle s'impose au saut de cheval, au sol et au concours général. Quelques mois plus tard, elle participe à ses premiers jeux Olympiques.

À Los Angeles, lors du concours général individuel, Mary Lou Retton est devancée de 0,05 point par la Roumaine Ecaterina Szabó avant sa dernière épreuve. Elle a donc besoin de décrocher la note maximale, 10, au saut de cheval pour empocher l'or. Elle exécute alors à la perfection un saut d'une difficulté exceptionnelle, le Tsukahara (salto arrière avec vrille), et remporte le titre olympique. La jeune championne obtient également trois autres médailles aux finales par appareil : une en argent (saut de cheval) et deux en bronze (barres asymétriques et sol). Elle offre par ailleurs à son équipe l'argent, première médaille américaine au concours général depuis 1948.

Peu après les Jeux de Los Angeles, Mary Lou Retton prend sa retraite sportive. Elle se lance alors dans une carrière de conférencière spécialiste de la motivation et de commentatrice pour la télévision.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« RETTON MARY LOU (1968- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-lou-retton/