MARK MARY ELLEN (1940-2015)

Photojournaliste américaine, née le 20 mars 1940 à Philadelphie, en Pennsylvanie.

Mary Ellen Mark obtient une licence de peinture et histoire de l'art en 1962 et, deux années plus tard, une maîtrise de photojournalisme à l'université de Pennsylvanie à Philadelphie. En 1974, elle publie son premier ouvrage, Passport, une sélection de photographies prises de 1963 à 1973.

Célèbre pour ses photographies et ses documentaires bouleversants sur la marginalité, Mary Ellen Mark réalise, en 1976, l'un de ces premiers reportages. Pendant deux mois, elle vit dans le quartier sécurisé d'un hôpital psychiatrique, l'Oregon State Mental Institution. Elle fixe sur la pellicule les expressions des visages et les manifestations d'angoisse des femmes recluses. Ces images en noir et blanc, publiées dans Ward 81 (1979, « Quartier numéro 81 »), illustre les intentions de l'artiste : montrer la condition humaine avec compassion et objectivité.

Mary Ellen Mark voyage plusieurs fois en Inde, en 1968, 1980 et 1981, où elle photographie les prostituées de Bombay ainsi que le travail de mère Teresa et de ses auxiliaires. Il en naîtra deux livres, Falkland Road : Prostitutes of Bombay (1981) et Photographs of Mother Teresa's Missions of Charity in Calcutta, India (1985). En 1982, elle effectue un reportage pour le magazine Life sur la vie des enfants fugueurs dans les rues de Seattle, aux États-Unis. Il remportera un prix. Deux ans plus tard, elle repart dans cette ville pour travailler sur Streetwise (1984), un poignant documentaire social toujours sur les enfants des rues. Dans son ouvrage A Cry for Help : Stories of Homelessness and Hope (1996), elle présente des portraits de sans-abri survivant dans les rues de New York. Ses photographies sont publiées dans des magazines tels que Time, Ms., Paris-Match et Der Stern. L'ouvrage Exposure : Mary Ellen Mark, the Iconic Photographs (2005) propose une sélection de photographies et une interview de l'artiste. De 2006 à 2009, Mary Ellen Mark réalise des portraits en noir et blanc de jeunes Américains le jour du « bal de promo » (Prom, 2012), considéré comme un véritable rituel de passage.

Mary Ellen Mark meurt à New York le 25 mai 2015.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  MARK MARY ELLEN (1940-2015)  » est également traité dans :

PHOTOGRAPHIE (art) - Un art multiple

  • Écrit par 
  • Hervé LE GOFF, 
  • Jean-Claude LEMAGNY
  •  • 10 787 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Du reportage classique aux expressionnismes »  : […] Le reportage classique est toujours vivant. Pensons à la tradition parisienne des Brassaï et des Izis ( Paris des rêves , 1950). Même face aux idées les plus avancées, un Robert Doisneau garde sa présence, car sa bonté et son humour restent ouverts sur l'ambiguïté de la condition humaine. Au Royaume-Uni, Bert Hardy a aussi cette qualité comme l'eut le Suisse Gotthard Schuh. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/photographie-art-un-art-multiple/#i_50366

Pour citer l’article

« MARK MARY ELLEN - (1940-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mary-ellen-mark/