BLAIS MARIE-CLAIRE (1939- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Marie-Claire Blais naît à Québec le 5 octobre 1939 et grandit dans un milieu ouvrier. L’éducation scolaire de la jeune fille se passe chez les religieuses catholiques. Mais elle ne tarde pas à rechercher une échappatoire à une ligne de vie trop traditionnelle. En quête d’émancipation, elle devra beaucoup à la fréquentation des cours de littérature française de l’université Laval. Elle ressent alors l’air du « temps que ça change » et se convainc d’y participer par l’écriture. Un premier roman, La Belle Bête (1959) fait parler d’elle en bien – on loue son sens du récit – et en mal – on blâme son amoralité. Il n’empêche, sa voie littéraire est tracée et ce premier roman se voit attribuer en 1961 le Prix de la langue française. Marie-Claire Blais s’affirme alors non seulement en tant qu’écrivaine mais aussi en tant que femme libre et homosexuelle assumée.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences, habilité à diriger des recherches, formateur en lettres à l'École supérieure du professorat et de l'éducation Sorbonne université

Classification


Autres références

«  BLAIS MARIE-CLAIRE (1939- )  » est également traité dans :

CANADA - Arts et culture

  • Écrit par 
  • Andrée DESAUTELS, 
  • Roger DUHAMEL, 
  • Marta DVORAK, 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • Constance NAUBERT-RISER, 
  • Philip STRATFORD
  • , Universalis
  •  • 25 025 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le roman »  : […] Le roman fait son entrée dans la littérature canadienne avec l'œuvre d'un vieillard cultivé, Philippe Aubert de Gaspé ( Les Anciens Canadiens ) : il se penche sur le passé franco-canadien. Antoine Gérin-Lajoie ( Jean Rivard ), journaliste-juriste, également épris du passé national, se fait l'avocat de la colonisation et du retour à la terre. Célibataire […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canada-arts-et-culture/#i_91070

QUÉBEC

  • Écrit par 
  • Jean-Louis JOUBERT, 
  • Henri ROUGIER, 
  • Antony SORON
  •  • 14 454 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Vitalité du roman »  : […] Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, le roman québécois est essentiellement rural et idéaliste. Il pose avec Damase Potvin ( L'Appel de la terre , 1919) le problème de la succession sur la terre paternelle : les fils sauront-ils résister à l'appel de la ville et resteront-ils attachés à leur terroir ? Trente Arpents (1938) de Ringuet, à la suite du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quebec/#i_91070

Pour citer l’article

Antony SORON, « BLAIS MARIE-CLAIRE (1939- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marie-claire-blais/