MARCOTTAGE, horticulture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Procédé horticole de multiplication des plantes, qui consiste à faire produire des racines à un rameau avant de le détacher de la plante mère, celle-ci lui apportant sève et aliments tant que les racines nouvellement formées ne sont pas suffisantes. Diverses façons de procéder sont employées : marcottage par couchage, où une ramification basse et souple est courbée en terre, puis redressée le long d'un tuteur ; marcottage en cépée (nombreux arbustes d'ornement ou porte-greffes fruitiers), où la plante mère est rabattue et les nouvelles pousses noyées dans une butte de terre ; marcottage aérien, où l'on entoure un segment effeuillé de tige par un manchon rempli de terre ou de sable et tourbe humides. Dans tous les cas, quand les racines se sont formées dans la terre entourant les rameaux, on peut couper ceux-ci de la plante mère. Les racines se développent spontanément dans beaucoup d'espèces, chez d'autres il faut initier leur formation en augmentant la concentration des hormones naturelles dans un bourrelet obtenu par décortication annulaire (procédé classique), ou encore en appliquant des hormones de synthèse, que l'on utilise aussi pour faciliter l'enracinement des boutures.

—  Jacques DAUTA

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jacques DAUTA, « MARCOTTAGE, horticulture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/marcottage-horticulture/