Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

BESNIER-BŒCK-SCHAUMANN MALADIE DE

Affection très polymorphe qui est un des meilleurs exemples de pathologie systémique.

La maladie de Besnier-Bœck-Schaumann frappe en effet presque tous les organes en affectant le tissu réticulo-endothélial dont ils sont munis. Il s'y produit une réaction de type inflammatoire aboutissant à la formation de petits nodules, appelés sarcoïdes, d'où le nom de sarcoïdose que l'on donne aussi à cette maladie. Elle a été identifiée au début comme une affection dermatologique (lupus pernio décrit en 1889 par Besnier ; mise en évidence des sarcoïdes cutanés par Bœck en 1889), puis conçue comme une maladie générale par un médecin suédois, Schaumann, qui l'a qualifiée de lymphogranulomatose bénigne.

Il s'agit en effet d'une affection à pronostic généralement favorable car spontanément résolutive. Mais certaines formes, notamment la forme viscérale, touchant le foie, le rein, la rate, sont justiciables de la corticothérapie.

— Didier LAVERGNE

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Didier LAVERGNE. BESNIER-BŒCK-SCHAUMANN MALADIE DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009

Autres références

  • GREFFES

    • Écrit par
    • 3 739 mots
    • 3 médias
    ...l'ensemble du système lymphoïde et, d'autre part, sont rejetées beaucoup plus lentement chez les individus atteints de la maladie de Hodgkin ou de la maladie de Besnier-Boeck-Schaumann (déficience des mécanismes d'hypersensibilité cellulaire retardée). L'ablation du thymus, chez l'animal nouveau-né,...