TALEGHANI MAHMOUD (1911-1979)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'hodjāt ol-eslām Mahmoud Taleghani fut certainement l'une des figures les plus marquantes en même temps que le leader le plus unanimement respecté de la révolution iranienne de 1978-1979. Né près de Téhéran, il fit ses études de théologie à Qom. Arrêté pour la première fois – alors qu'il est encore étudiant – pour activités politiques en 1936, il passe cinq années en résidence surveillée. Dès la fin de la Seconde Guerre mondiale, il milite dans divers mouvements religieux et nationalistes, et voyage, en Palestine notamment. Au début des années 1950 il participe au mouvement du docteur Mossaddegh.

Après le renversement de ce dernier en 1953, il entre dans l'opposition clandestine au régime du shāh et fonde avec Mehdi Bazargan, en mai 1961, le Mouvement pour la liberté de l'Iran (Nezhat-e Azādi-e Iran).

Arrêté peu après en même temps que plusieurs autres dirigeants du M.L.I., il est condamné à dix ans de réclusion. Arrêté de nouveau en 1975, il est d'abord exilé à Zabol dans le Béloutchistan, puis encore condamné à dix ans de prison. Au cours de cette seconde détention, il noua des relations durables avec des opposants de toutes tendances, marxistes inclus, dont beaucoup restèrent imprégnés de ses conceptions progressistes de l'islam.

Sa libération, le 25 octobre 1978, avec quelque douze cents autres prisonniers politiques, reste l'une des grandes victoires et l'un des moments les plus émouvants de la révolution iranienne (plusieurs centaines de milliers de personnes l'attendent à la porte de la prison et devant son domicile). Dès lors, chef religieux (imām-jome) incontesté de la capitale, il joue un rôle déterminant, sous la direction de l'āyatollāh Khomeyni, dans le déroulement et le succès du soulèvement populaire contre le régime du shāh.

Après le retour de Khomeyni en Iran, en février 1979, Taleghani fait partie du Conseil de la révolution, mais n'assiste presque jamais aux séances. Fin mars-début avril, quand éclatent les premiers conflits avec les [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Pierre DIGARD, « TALEGHANI MAHMOUD - (1911-1979) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/mahmoud-taleghani/