DATTAS LYDIE (1949- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lydie Dattas est l'auteure d'une dizaine de livres aussi denses que flamboyants. Son œuvre compacte et drue porte à leur extrême point de tension le vers, le poème en prose, la lettre spirituelle ou le récit autobiographique.

Lydie Dattas

Photographie : Lydie Dattas

Dans le monde des lettres, la poésie de Lydie Dattas se tient résolument à l'écart. Elle se veut effusion pure, au plus près de ce qu'écrit le poète allemand Angelus Silesius : « La rose est sans pourquoi. » 

Crédits : Stéphane Ouzounoff

Afficher

Lydie Dattas est née le 19 mars 1949 à Paris, d'une mère actrice de théâtre et d'un père compositeur et organiste, titulaire de l'orgue de chœur de Notre-Dame de Paris. De sa petite enfance, la benjamine de la famille se découvre une âme traversée par un sentiment d'abandon et portée par un don d'amour absolu. Les pièces autobiographiques et poétiques de L'Expérience de bonté (1999) en ressuscitent un souvenir déterminant : durant l'été 1953, la fillette, en colonie de vacances, coupée des siens et malade, est soignée par une religieuse à l'hôpital d'Heinlex ; celle qui se sent abandonnée en fait son icône. Ce même visage d'amour illumine deux autres de ses anges gardiens, sa grand-mère paternelle, Maria Miou, sacristaine illettrée, et son père, Jean Dattas qui, en raison de la fragilité psychique de son épouse, sacrifiera sa carrière d'organiste à Notre-Dame et émigrera à Londres en 1955.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur agrégé, docteur en littérature française, écrivain

Classification

Autres références

«  DATTAS LYDIE (1949- )  » est également traité dans :

BOBIN CHRISTIAN (1951- )

  • Écrit par 
  • Yves LECLAIR
  •  • 1 073 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre outrenoire »  : […] Entre-temps, Christian Bobin a emménagé dans la « petite Sibérie » de la campagne creusotine. La poétesse Lydie Dattas, qui partage sa vita nova , a réveillé ses lumières poétiques ( La Lumière du monde , 2001) et sa fécondité créatrice ( Ressusciter , 2001). Christian Bobin publie dans ses livrets de fragments enluminés, ses illuminations ( Mozart et la pluie , 1997 ; Une bibliothèque de nuages […] Lire la suite

Pour citer l’article

Yves LECLAIR, « DATTAS LYDIE (1949- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/lydie-dattas/