OCAÑA LUIS (1945-1994)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Vainqueur de la Vuelta en 1970, le coureur cycliste espagnol Luis Ocaña, né le 9 juin 1945 en Castille mais établi à Mont-de-Marsan, défie Eddy Merckx durant le Tour de France 1971 : lors de la onzième étape, il attaque dans la côte de Laffrey, augmente son avance dans le col du Noyer et relègue le « Cannibale », qui n'a trouvé aucun appui dans le peloton, à 8 min 42 s à l'arrivée à Orcières-Merlette. Mais la malchance qui s'acharne sur certains « géants de la route » frappe Luis Ocaña dans la descente du col de Mente, et l'Espagnol est contraint à l’abandon sur chute. Jamais on ne saura si le fier hidalgo eût mis Merckx à la raison.

En 1973, Eddy Merckx absent, Luis Ocaña ridiculise ses adversaires dans le Tour de France. Sur un terrain inattendu, entre Roubaix et Reims, il porte une offensive qui lui accorde déjà un crédit de 2 minutes et demie sur les autres favoris. Entre Méribel et Les Orres, le Castillan attaque dès les premières pentes du col du Télégraphe. Seuls Jose Manuel Fuente et Bernard Thévenet l'accompagnent un moment. Mais il vont lâcher prise, le Bourguignon dans le Galibier, l'Espagnol à 30 kilomètres du but. Les autres ex-favoris concèdent plus de 20 minutes ! De nouveau dominateur dans les Pyrénées, Luis Ocaña remporte la Grande Boucle avec plus d'un quart d'heure d'avance sur Bernard Thévenet et Jose Manuel Fuente. La même année, il se classe troisième du Championnat du monde sur route. Jamais plus il ne connaîtra semblable forme. Luis Ocaña compte également à son palmarès le Grand Prix du Midi libre (1969), le Critérium du Dauphiné libéré (1970, 1972 et 1973), le Grand Prix des nations (1971) et fut champion d'Espagne en 1968 et en 1972.

Le 19 mai 1994, Luis Ocaña se donne la mort dans son domicile du Gers.

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « OCAÑA LUIS - (1945-1994) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/luis-ocana/