WINDTHORST LUDWIG (1812-1891)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Issu d'une famille de juristes et de fonctionnaires, Ludwig Windthorst devient avocat à Osnabrück, dans le royaume de Hanovre. Il prend part au mouvement de renaissance catholique puis, à partir de 1849, se consacre à l'activité politique. Il appartient au parti gouvernemental hanovrien, dont il va devenir le chef. Favorable à un régime politique constitutionnel et à une politique grand-allemande, il se montre hostile aux ambitions prussiennes. Président de la Chambre en février 1851, il est le premier catholique à devenir ministre de la Justice du Hanovre (1851-1852, puis 1856-1865). Lorsque, en 1866, le royaume de Hanovre est annexé à la Prusse, Windthorst mène pour la maison royale hanovrienne les négociations qui aboutissent à un arrangement en 1867. Il est élu, la même année, député à la Chambre prussienne et au Reichstag. À partir de 1871, il appartient à la « fraction » du Centre (Zentrum) au Reichstag et va très vite en devenir le chef.

Bismarck entreprit le Kulturkampf avant tout par hostilité envers le Centre, parti démocratique de masse fondé sur une base confessionnelle et qu'il jugeait dangereux pour l'œuvre unitaire. Windthorst conduit la défense catholique. Refusant de sortir de la légalité, il se place sur le terrain du droit commun et du respect de la liberté de conscience. Cette tactique permet au Centre de rassembler l'électorat catholique : de 1871 à 1874, il fait plus que doubler ses voix. À partir de 1878, Bismarck, qui rompt avec les nationaux-libéraux et a besoin de l'appui du Centre, met une sourdine aux mesures contre l'Église catholique. Windthorst n'hésite pas, désormais, à soutenir le gouvernement lorsque celui-ci propose des mesures proches du programme du Centre. Il affirme le loyalisme du parti : « Le Centre n'est pas un parti d'opposition quand même ou à outrance ; il soutient le gouvernement, même si cet appui ne correspond pas totalement à sa conviction, chaque fois que sont en jeu les bases de l'État. »

En janvi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire contemporaine à l'université de Paris-IV-Sorbonne.

Classification

Pour citer l’article

Jean-Marie MAYEUR, « WINDTHORST LUDWIG - (1812-1891) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ludwig-windthorst/