LYAUTEY LOUIS HUBERT GONZALVE (1854-1934)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Lyautey et Moulay Youssef

Lyautey et Moulay Youssef
Crédits : Hulton Getty

photographie

Inauguration de l'Exposition coloniale, 1931

Inauguration de l'Exposition coloniale, 1931
Crédits : Edward Gooch/ Edward Gooch/ Getty Images

photographie


Fils d'un ingénieur des Ponts et Chaussées, issu lui-même d'une famille d'officiers, Lyautey naît dans un milieu d'aristocratie et de grande bourgeoisie lorraine dont il conservera toujours les sentiments monarchiques ainsi que le sens de l'autorité et de la hiérarchie qu'il équilibre, sous l'influence d'Albert de Mun, par un christianisme social à la fois généreux et paternaliste. Il entre à Saint-Cyr en 1873, suit les cours de l'école d'état-major et devient officier de cavalerie. Les débuts de sa carrière se déroulent en Algérie, puis en France, où il alterne la vie de garnison et les réunions mondaines et littéraires. En 1891, il publie dans la Revue des Deux Mondes un article intitulé « Du rôle social de l'officier dans le service militaire universel », dont le réformisme fait scandale au sein des hautes sphères de l'armée. Le général de Boisdeffre, alors chef d'état-major, désireux de le protéger du mécontentement de certains de ses supérieurs, l'envoie en Indochine (1894).

C'est donc en Indochine que se produit la rencontre décisive qui transforme le jeune chef d'escadron en colonisateur : celle de Gallieni, qui le prend comme adjoint dans son commandement du Haut-Tonkin et l'initie à ses méthodes, héritées de celles de Bugeaud et surtout de Faidherbe. La conquête doit être une pacification qui fait tache d'huile, et la pacification, une action simultanément politique, administrative, économique et militaire. Vaincre, c'est convaincre et construire. En 1897, Gallieni, devenu gouverneur général de Madagascar, l'appelle à ses côtés et le charge de la pacification et de l'organisation du nord-ouest, puis du sud de la Grande Île (1897-1902). « Je me sentais né pour créer et je crée, écrit-il à sa sœur, pour commander et je commande, pour remuer des idées, des projets et des œuvres, et j'en remue à la pelle. » De retour en France en 1902, il est promu général et commande successivement la subdivision d'Aïn-Sefra (1903-1906), la division d'Oran (1906-1910) et le 10e corps d'armée de Rennes (1910-1912). En 1907, il occupe Ouj [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LYAUTEY LOUIS HUBERT GONZALVE (1854-1934)  » est également traité dans :

GALLIENI JOSEPH-SIMON (1849-1916)

  • Écrit par 
  • Jérôme BODIN
  •  • 1 112 mots
  •  • 2 médias

Né le 24 avril 1849 à Saint-Béat (Haute-Garonne), fils d'officier, Joseph-Simon Gallieni fit ses études au prytanée militaire de La Flèche, intégra l'École spéciale militaire de Saint-Cyr en 1868 et en sortit deux ans plus tard, avec le grade de sous-lieutenant dans l'infanterie de marine, lors de la guerre franco-prussienne. Présent à Bazeilles (31 août-1 er sept. 1870), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-simon-gallieni/#i_33513

MAROC

  • Écrit par 
  • Raffaele CATTEDRA, 
  • Myriam CATUSSE, 
  • Fernand JOLY, 
  • Luis MARTINEZ, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 20 326 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Dans le régime du protectorat (1912-1930) »  : […] Le régime du protectorat est hypothéqué par les engagements internationaux, comme l'acte d'Algésiras qui, imposant le système de la porte ouverte, interdisait toute mesure de protection douanière, et par d'autres accords signés par la France, qui divisaient le pays en trois parties administrées différemment. À l'Espagne fut confiée, le 27 novembre 1912, une zone d'influence au nord (Rif) et au su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maroc/#i_33513

Pour citer l’article

Jean-Marcel CHAMPION, « LYAUTEY LOUIS HUBERT GONZALVE - (1854-1934) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-hubert-gonzalve-lyautey/