TOULOUSE LOUIS ALEXANDRE DE BOURBON comte de (1678-1737)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Amiral de France, né le 6 juin 1678 à Versailles, mort le 1er décembre 1737 à Rambouillet.

Fils de Louis XIV et de sa maîtresse la marquise de Montespan, Louis Alexandre de Bourbon est légitimé en 1681 et reçoit à l'occasion le titre de comte de Toulouse, puis celui de duc de Penthièvre en 1697 et duc de Rambouillet en 1711. Nommé amiral de France à cinq ans, il n'en a que douze lorsqu'il accompagne son père en Hollande, où il est blessé au siège de Namur. En 1702, le comte de Toulouse prend la tête d'une escadre qui lutte à Messine et à Palerme pour faire valoir les droits du petit-fils de Louis XIV à la Couronne d'Espagne sous le nom de Philippe V. Le 24 août 1704, il combat les Britanniques à Malaga et leur inflige de lourdes pertes malgré l'absence de victoire décisive. Dans toutes ses batailles, le comte de Toulouse fait preuve d'un grand courage.

Il épouse par amour en 1723 Marie Victoire Sophie de Noailles, marquise de Gondrin, alors considérée comme l'une des plus belles et plus intelligentes jeunes femmes de la cour, et qui préside un célèbre salon. Le roi son père a déclaré ses enfants princes de sang en leur donnant la préférence par rapport à d'autres nobles et en les élevant au-dessus d'eux, décision qui provoque une forte dissension dans l'aristocratie. Bien que le comte de Toulouse soit partisan de son frère le duc de Maine, il s'intéresse peu aux intrigues de palais et demeure un simple membre du Conseil de régence de 1715 à 1723. Cette institution l'autorise en outre à restaurer la marine.

Le comte de Toulouse est très apprécié à la cour. Le mémorialiste Saint-Simon dit de lui qu'il sait gagner les cœurs par sa douceur et ses manières agréables, par son sens de la justice et de la générosité. La fille du comte de Toulouse épouse le duc de Chartres et donnera naissance au futur roi Louis-Philippe.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  TOULOUSE LOUIS ALEXANDRE DE BOURBON comte de (1678-1737)  » est également traité dans :

BOURBONS

  • Écrit par 
  • Yves DURAND
  •  • 6 451 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une famille désunie »  : […] Ces révoltes des princes du sang et de la famille royale sont d'autant plus graves qu'elles s'accompagnent d'accords conclus avec l'ennemi espagnol sous forme de véritables traités, comme celui de Gaston d'Orléans en 1632, ou celui du Grand Condé en 1652-1653. La Cour traite également avec eux comme avec des puissances : en 1614, le prince de Condé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourbons/#i_24822

MONTESPAN FRANÇOISE ATHÉNAÏS DE ROCHECHOUART DE MORTEMART marquise de (1641-1707)

  • Écrit par 
  • Jean-Marie CONSTANT
  •  • 345 mots

D'une famille saintongeaise très ancienne et illustre dans tous les domaines, Françoise Athénaïs de Rochechouart vint à la cour en 1660 pour devenir fille d'honneur de la nouvelle reine. En 1663, elle épousa Louis Henri de Pardaillan, marquis de Montespan, dont elle eut un fils, le duc d'Antin. Brillant à la cour par sa beauté et son esprit, elle d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/montespan-francoise-athenais-de-rochechouart-de-mortemart-marquise-de/#i_24822

Pour citer l’article

« TOULOUSE LOUIS ALEXANDRE DE BOURBON comte de (1678-1737) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/louis-alexandre-de-toulouse/