LOCOMOTIVE DE TREVITHICK

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Britannique Richard Trevithick (1771-1833), ingénieur des mines, est le véritable inventeur de la locomotive. C'est lui qui mit au point la première machine à vapeur « voyageuse » (travelling engine) ayant circulé sur des rails. Cet événement eut lieu en février 1804, et l'histoire a retenu que cette machine était née d'un pari entre deux maîtres de forges de la région de Cardiff. La mise au point de la locomotive moderne, la fameuse Rocket (ou Fusée, 1829), qui servira de modèle revient, quant à elle, de plein droit à George et Robert Stephenson.

Très rudimentaire, la première locomotive de Trevithick put tout de même remorquer cinq tombereaux, chargés de 10 tonnes de fer, à la vitesse de 8 kilomètres par heure. Elle n'était, du reste, que l'adaptation à la voie ferrée d'un engin routier construit en 1801. C'est dans l'utilisation de la haute pression, nécessaire pour un engin se déplaçant par ses propres moyens et non équipé de condenseur, que réside l'apport majeur de Trevithick.

En 1808, Trevithick fit une nouvelle tentative à Londres sur un chemin de fer circulaire. Sa locomotive, baptisée Catch me who can (« m'attrape qui peut »), fit sensation, mais connut un échec commercial.

—  Jean-Marc COMBE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Marc COMBE, « LOCOMOTIVE DE TREVITHICK », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/locomotive-de-trevithick/