LEHMANN LILLI (1848-1929)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La soprano et interprète allemande de lieder Lilli Lehmann s'est notamment illustrée par ses interprétations d'Isolde.

Née le 24 novembre 1848, à Würzburg, en Bavière, Lilli Lehmann étudie le chant avec sa mère, Marie Loewe, et fait ses débuts sur scène à Prague, en 1865, en interprétant le Premier Garçon dans La Flûte enchantée de Mozart. En 1869, elle rejoint la Hofoper de Berlin, où elle débute en incarnant Marguerite de Valois (Les Huguenots de Meyerbeer) et chante des rôles de colorature, comme la Reine de la Nuit de La Flûte enchantée. Après avoir répété, avec Wagner lui-même, les rôles de l'une des Filles du Rhin, Woglinde, d'une walkyrie, Helmwige, et de l'Oiseau de la forêt, elle participe à la création intégrale de L'Anneau du Nibelung, donné trois fois sous la direction de Hans Richter. au premier festival de Bayreuth (août 1876). Incarnant par la suite des rôles de soprano dramatique, elle devient la plus grande Isolde de son temps. Elle brille également dans Leonore (Fidelio de Beethoven). De 1885 à 1889, puis pendant la saison 1891-1892, elle chante au Metropolitan Opera de New York.

Lilli Lehmann est admirée pour sa présence scénique, l'extraordinaire beauté de sa voix et l'ampleur de son répertoire. Ce dernier embrasse quelque 170 rôles de 119 ouvrages différents, allant de Mozart et Bellini à Wagner et Verdi en passant par Offenbach, et plus de 600 lieder. Elle s'investit à partir de 1905 dans l'organisation du festival de Salzbourg (prédécesseur du festival actuel), dont elle assume la direction artistique et où elle chante de 1901 à 1910. Elle donne des cours de chant (parmi ses élèves figurent la mezzo-soprano Olive Fremstad et la soprano Geraldine Farrar), et publie un ouvrage de pédagogie, Meine Gesangskunst (« Mon Art du chant », Berlin, 1902, traduit en anglais, How to Sing, 1902, révisé et augmenté en 1924, nouv. éd. Dover, New York, 1993), suivi de son autobiographie, Mein Weg (« Mon chemin », Leipzig, 1914, traduit en anglais, My Path through Life, 1914, nouv. éd. Arno Press, New York, 1977). Lilli Lehmann meurt le 17 mai 1929, à Berlin,

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LEHMANN LILLI - (1848-1929) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lilli-lehmann/