BONICHE LILI (1921-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musicien et chanteur algérien. Élie, dit Lili, Boniche, est né dans la casbah d'Alger et appartient à la communauté juive. Durant les années 1930, il s'initie auprès du maître Saoud l'Oranais à la pratique du oud et découvre les richesses de la musique arabo-andalouse. Il peut bientôt se produire en public. Loin de reprendre à la lettre le répertoire classique, il va au contraire inventer un style qui lui est propre et qui marie avec science et humour rumbas, paso-doble, tangos aux rythmes traditionnels ainsi qu'à la variété française, italienne et égyptienne. Il développe aussi un type de chansons écrites en « françarabe », créé à Beyrouth et au Caire en 1910, et troque le oud pour la guitare. Parmi ses titres les plus fameux, mentionnons Alger Alger, Pedro le toreador, Alleche tu ne m'aimes pas, Ana el owerka. Sa grande popularité – qu'il partage alors notamment avec Blond-Blond, Line Monty et Reinette l'Oranaise – lui permet de faire des tournées dans tout le Maghreb. Après la Seconde Guerre mondiale, il monte à Paris, se produit au Soleil d'Algérie mais se marie bientôt, abandonne provisoirement la musique et retourne vivre en Algérie. Lorsque l'indépendance est proclamée, il quitte définitivement son pays natal et revient à Paris. Redécouvert en 1990, il donne alors à nouveau des concerts, dont certains ont fait l'objet d'enregistrements live, et publie en 2003 un disque avec Matthieu Chedid.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« BONICHE LILI - (1921-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lili-boniche/