LIERNE & TIERCERON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le terme de lierne désigne deux nervures qui viennent s'ajouter aux ogives d'une voûte quadripartite. Les liernes se croisent orthogonalement à la clef de voûte et relient celle-ci au sommet des arcs doubleaux qui séparent chaque travée de voûte et au sommet des arcs formerets placés à la retombée des voûtains, ou quartiers de voûtes, sur les murs latéraux de l'édifice. L'utilisation des liernes seules aboutit à la voûte d'ogives octopartite. Les liernes se combinent très souvent avec les tiercerons, nervures plus courtes qui joignent les liernes aux quatre angles de la voûte. Les tiercerons rencontrent des liernes à la moitié ou au tiers (d'où leur nom) de la longueur de ces dernières. La combinaison des ogives, des liernes et des tiercerons caractérise les voûtes en forme d'étoile qu'affectionne l'architecture flamboyante.

Cathédrale, Exeter, Grande-Bretagne

Cathédrale, Exeter, Grande-Bretagne

photographie

Voûtes nervurées de la nef de la cathédrale, Exeter, Grande-Bretagne. Fin XIIIe siècle-XIVe siècle. 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

—  Maryse BIDEAULT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  LIERNE & TIERCERON  » est également traité dans :

GOTHIQUE ART

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG
  •  • 14 850 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Architecture »  : […] la clé de voûte, au profit d'un couvrement unificateur. La conséquence a été la libération totale de l'ogive. Elle envahit la voûte à Exeter pour aboutir sur une lierne centrale. Dans la salle capitulaire de Wells, les ogives jaillissent du pilier central comme des baleines de parapluie. Certains architectes, pour obtenir des réalisations plus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-gothique/#i_13818

Pour citer l’article

Maryse BIDEAULT, « LIERNE & TIERCERON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lierne-et-tierceron/