LES VOIX DU SILENCE, André MalrauxFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Malraux et les historiens de l'art

« Le Grand Louvre existerait-il sans Les Voix du silence » ?, demande, avec un peu de provocation, Henri Zerner.

La notion, centrale dans le livre, de métamorphose, a pris chez Malraux une telle puissance qu'elle semble habiter les musées réels d'aujourd'hui, « confrontations de métamorphoses ». La vie des formes se poursuit pour Malraux de siècle en siècle, en une émulation qui a commencé avec « les dessinateurs des cavernes » et dont le musée moderne et le livre illustré sont désormais les arènes – succédant aux temples où « Rome accueillait dans son panthéon les dieux des vaincus ». Les historiens de l'art, en particulier dans le monde des musées américains, ont rendu à Malraux la « monnaie » de son livre : la National Gallery de Washington ou le Metropolitan Museum de New York offrent des visions synthétiques des arts qui, s'ils intègrent à la visite toutes les données historiques, permettent au visiteur d'adopter un œil malrucien, « car l'étendue de notre musée imaginaire suffit à rendre superficielles les connaissances historiques qu'il appelle. Pour donner une signification à la coulée des siècles, ou bien l'histoire postule une identité millénaire de l'homme avec lui-même [...] ou bien elle affirme l'existence de constantes humaines, ou enfin elle tente de concevoir des successions de types humains... ». Et Malraux poursuit, dans son dernier chapitre, résumant sa pensée en superbes formules : « La précision qu'apporte l'histoire aux conquêtes de l'art approfondit leur sens, mais n'en rend jamais complètement compte, parce que le temps de l'art n'est pas la durée de l'histoire. C'est dans la mesure où l'œuvre d'art, même inséparable d'un moment particulier du passé, participe d'une invincible part du présent artistique, que notre culture prend la forme que nous lui voyons : le passé d'un tableau n'appartient pas tout à fait à un temps révolu, et n'appartient pourtant pas au présent. »



1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, ancien élève de l'École normale supérieure, maître de conférences à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Adrien GOETZ, « LES VOIX DU SILENCE, André Malraux - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-voix-du-silence/