POMARÉ LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Famille de souverains qui régna sur Tahiti jusqu'à la fin du protectorat et la « cession à la France de la souveraineté sur tous les territoires dépendant de la couronne de Tahiti » (1880).

L'histoire de l'accession des Pomaré au trône se confond avec la période de colonisation européenne dans le Pacifique : à l'origine, chef relativement mineur du district des environs de Papeete, Tu, connu plus tard sous le nom de Pomaré Ier (1743 env.-1803), devint l'intermédiaire des navigateurs de passage (commerce de porc avec la jeune colonie de Nouvelle-Galles du Sud en Australie) et l'hôte des missionnaires. Son fils Tu II (Pomaré II, 1780 env.-1821), de son véritable nom Variatoa, par une habile politique de conquête et d'alliances matrimoniales traditionnelles, réussit à s'imposer peu à peu comme l'interlocuteur « royal » des représentants européens des grandes puissances. Il embrassa la religion protestante en 1812. Cependant, malgré la promulgation du sévère Code Pomaré en 1819, des troubles continuèrent à se produire, fomentés par des adversaires ou par des chrétiens déçus (mouvement millénariste Mamaia).

Après le court règne de Pomaré III (1819-1827), le trône revint à Aïmata (la reine Pomaré IV, 1813-1877) qui dut, en 1843, accepter le protectorat français imposé contre les Britanniques. En 1880, la France annexe le royaume de Pomaré pour mettre fin au désordre que l'on attribuait au régime du protectorat et aux intrigues étrangères. La dernière « reine » de Tahiti, Marau Taaroa, est morte en 1934.

—  Jean-Paul LATOUCHE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  POMARÉ LES  » est également traité dans :

OCÉANIE - Histoire

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 7 524 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Missionnaires »  : […] Aventuriers, trafiquants, voire capitaines et équipages des baleiniers se sont trouvés fréquemment en conflit, parfois violent, avec d'autres Blancs qui voulaient protéger les indigènes de leurs débordements, les missionnaires. Eux aussi sont arrivés très tôt, car le Pacifique a été l'un des grands bénéficiaires du puissant mouvement missionnaire qui a affecté tant les protestants que les catholi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-histoire/#i_37537

Pour citer l’article

Jean-Paul LATOUCHE, « POMARÉ LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-pomare/