LES CONTEMPLATIONS (V. Hugo)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Depuis Les Rayons et les Ombres (1840), Victor Hugo (1802-1885) n'avait pas publié de recueil lyrique. Certes Les Châtiments (1853), violent libelle contre Napoléon III, marquaient un retour à la poésie, mais à une poésie tout entière au service de la politique. Dans la Préface aux Contemplations, publiées à Paris en 1856 alors que le poète est en exil à Guernesey, Hugo affirme : « Vingt-cinq années sont dans ces deux volumes [...]. L'auteur a laissé, pour ainsi dire, ce livre se faire en lui. La vie, en filtrant goutte à goutte à travers les événements et les souffrances, l'a déposé dans son cœur. » La souffrance est bien le thème central du recueil, liée à la mort de sa fille Léopoldine en 1843, qui a entraîné un profond bouleversement intérieur de l'homme et du poète.

Victor Hugo à Guernesey en 1870

Victor Hugo à Guernesey en 1870

Photographie

L'écrivain français Victor Hugo (1802-1885), romancier, auteur dramatique, poète, dans sa maison de Guernesey, à la fin de son exil, en 1870. 

Crédits : Andre/ Henry Guttmann/ Hulton Archive/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur au lycée Jean-Monnet, Franconville

Classification

Pour citer l’article

Jean-François PÉPIN, « LES CONTEMPLATIONS (V. Hugo) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-contemplations/