BROGLIE LES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La famille Gribaldi, d'origine piémontaise, est connue depuis 1254, et même avant, et sa filiation est établie depuis Simon Broglia, vivant à Chieri en 1342. François Broglia (mort en 1656), investi du comté de Revel (province de Coni) par le duc de Savoie, passa au service de la France, où il obtint des lettres de naturalisation en 1654. Son fils Victor-Maurice (mort en 1727) fut maréchal de France : c'était le père de François-Marie (mort en 1745), aussi maréchal de France, que le roi fit duc de Broglie en 1742, en érigeant en duché la baronnie de Ferrières en Normandie qui conserve encore le nom de Broglie. Son fils, Victor-François (mort en 1804), deuxième duc et troisième maréchal de France du nom, se distingua lors de la guerre de Sept Ans et fut l'un des chefs de l'émigration ; il avait été créé prince du Saint Empire avec toute sa descendance par les mâles en 1759, ce qui fut reconnu par Louis XV. Son petit- fils, Victor (mort en 1870), troisième duc, devint pair de France ; il avait épousé la fille de Mme de Staël et fut connu pour des travaux littéraires qui lui valurent d'être élu à l'Académie française ; plusieurs fois ministre, il devint président du Conseil en 1835-1836. Le quatrième duc, Albert (mort en 1901), son fils, fut ambassadeur, écrivain (comme historien, il étudia la politique de Louis XV), d'où son accession à l'Académie française ; député à l'Assemblée nationale (1871), il y mena le combat des orléanistes contre Thiers et Henri V ; il fut président du Conseil (1873-1874, 1877) et sénateur. Le sixième duc, Maurice (1875-1960), membre de l'Académie française et de l'Académie des sciences, fut un remarquable physicien. Son frère Louis (1892-1987), septième duc, fut longtemps connu comme le prince Louis de Broglie ; membre des mêmes académies, prix Nobel pour ses travaux sur la mécanique ondulatoire, il est grand-croix de la Légion d'honneur. En outre, le prince Jean (1921-1976), propriétaire de Broglie, ancien ministre, fut l'un des signataires des accords d'Évian donnant l'indépendance à l'Algérie (1962).

Louis de Broglie

Louis de Broglie

photographie

Le Français Louis de Broglie (1892-1987) a reçu le prix Nobel de physique en 1929 pour la découverte de la nature ondulatoire de l'électron. C'était l'élaboration de la mécanique ondulatoire. 

Crédits : Keystone-France/ Gamma-Rapho/ Getty Images

Afficher

—  Hervé PINOTEAU

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Hervé PINOTEAU, « BROGLIE LES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-broglie/