MILLER LEE (1907-1977)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lee Miller a connu une ascension fulgurante dans les années 1920 comme mannequin vedette pour Vogue et comme modèle de Man Ray, Edward Steichen ou George Hoyningen-Huene, avant de devenir elle-même photographe de mode, portraitiste et reporter de guerre. Amie des surréalistes, baroudeuse, son destin fascine. Son œuvre photographique est souvent regardée à l'aune de sa biographie mouvementée où se croisent artistes et mentors. C'est l'œuvre d'une vie qui épousa les courants de son époque : surréalisme, âge d'or de la photographie de mode et essor du photojournalisme.

Elizabeth dite « Lee » Miller est née à Poughkeepsie (New York) en 1907. À l'âge de vingt ans, sa beauté intemporelle est remarquée par Condé Nast, directeur des éditions du même nom, qui en fait l'un des mannequins vedettes de Vogue. En 1929, elle quitte New York pour Paris, rencontre Man Ray, devient son assistante, sa collaboratrice, son modèle, son amante et égérie. Sur ses traces, elle réalise des photos de mode, des nus et des portraits solarisés. En 1930, pour Le Sang d'un poète, son premier film, Jean Cocteau la choisit pour interpréter le rôle d'une statue. Ce film sur les mystères de la création s'achève quand le sculpteur donne vie à son œuvre de plâtre. La vie de Lee Miller sera souvent à cette image, peuplée d'hommes pygmalions dont elle voudra s'émanciper, à commencer par le premier d'entre tous, son père, Theodore, photographe amateur, qui réalisa d'elle des centaines d'études de nus.

En 1932, Lee Miller retourne à New York pour ouvrir son propre studio. Elle acquiert une certaine renommée en réalisant des photos de mode, des portraits et des publicités. Son exposition chez le galeriste Julien Levy (1933), pionnier de la photographie d'art, ne semble pas l'encourager à poursuivre une carrière artistique toute tracée. Son mariage avec Aziz Eloui Bey, en 1934, l'emmène vers d'autres contrées, notamment Le C [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : graphiste, photographe, enseignant en histoire de la photographie, diplômé de l'École nationale de la photographie, Arles

Classification

Pour citer l’article

Noël BOURCIER, « MILLER LEE - (1907-1977) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lee-miller/