LÊ THANH TÔN roi du Vietnam (1460-1497)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi du Vietnam (1460-1497), mort en 1497 à Dong Kinh (auj. Hanoï).

Monté sur le trône en 1460, Lê Thanh Tôn lutte dans un premier temps pour asseoir son autorité mais réorganise par la suite le pouvoir. Il crée une administration centralisée suivant le modèle chinois et divise l'empire en treize provinces, elles-mêmes subdivisées en préfectures (phu), puis en districts (huyen) et en communes (chau). Ces circonscriptions sont gérées par des représentants du pouvoir central, choisis selon leurs résultats aux examens que passent les fonctionnaires confucéens tous les trois ans. Lê Thanh Tôn fait également recenser la population, instaure un impôt foncier, calculé en fonction de la nature des récoltes et de la surface des terres arables et révisé tous les trois ans, fait rédiger un nouveau code pénal et civil selon les préceptes moraux du confucianisme et, selon la pratique instituée par la dynastie Ming (1368-1644), ordonne la lecture régulière de recommandations fondées sur les préceptes confucéens dans tous les villages du pays.

Poursuivant les incursions commencées par ses prédécesseurs vers la péninsule vietnamienne, Lê Thanh Tôn établit une série de colonies militaires dans le sud de l'empire. En 1471, il finit par vaincre le royaume de Champa, sur la côte méridionale du Vietnam actuel, mettant fin aux attaques des Cham contre le Vietnam. Le pays de Champa est ainsi réduit à une étroite bande de terre longeant le littoral méridional de la péninsule. Le règne de Lê Thanh Tôn marque l'apogée de la dynastie Lê (1428-1788).

—  Universalis

Classification


Autres références

«  LÊ THANH TÔN roi du Vietnam (1460-1497)  » est également traité dans :

VIETNAM

  • Écrit par 
  • Philippe DEVILLERS, 
  • Pierre-Bernard LAFONT, 
  • NGUYÊN TRÂN HUÂN, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Matthieu SALOMON, 
  • Stéphanie SOUHAITÉ, 
  • Christian TAILLARD
  • , Universalis
  •  • 46 527 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « De grandes dynasties nationales »  : […] Les trois premières dynasties nationales, celles des Ngô, des Dinh et des Lê antérieurs, consolidèrent l'indépendance du royaume, mais leur règne fut trop court (939-1009), trop agité par des luttes incessantes et sauvages que se livraient les clans féodaux rivaux pour permettre d'obtenir des résultats positifs. Des invasions chinoise et cham furent toutefois brisées. En fait, l'organisation du pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vietnam/#i_91879

Pour citer l’article

« LÊ THANH TÔN roi du Vietnam (1460-1497) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-thanh-ton/