LE SERMON SUR LA CHUTE DE ROME (J. Ferrari)Fiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Jérôme Ferrari, né à Paris en 1968, partagea son enfance et sa jeunesse entre la banlieue parisienne et la Corse où il se rendait régulièrement avec sa famille. L'île de beauté deviendra ainsi le lieu privilégié de ses livres. Lorsqu'on lui décerne le prix Goncourt en 2012 pour Le Sermon sur la chute de Rome (Actes Sud), son sixième roman, il enseigne depuis plusieurs années la philosophie au lycée et prépare son installation temporaire à Abou Dhabi où on l'a chargé d'organiser la formation des maîtres dans les émirats. Le Sermon fait suite, entre autres, à Dans le secret (2007), Balco Atlantico (2008) et Où j'ai laissé mon âme (2010), où se profilaient déjà quelques-uns des personnages, situations et atmosphères du roman : la hantise d'une Histoire fantomatique et obsédante, la conviction du déclin et de l'anéantissement de toute chose, le mélange du tragique et du grotesque qui donnent à sa phrase sa tonalité particulière.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Michel P. SCHMITT, « LE SERMON SUR LA CHUTE DE ROME (J. Ferrari) - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-sermon-sur-la-chute-de-rome/