LE RÊVE DANS LE PAVILLON ROUGE (HONG LOU MENG), Cao XueqinFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est aux environs de 1754, sous le règne de l'empereur Qianlong qu'un roman intitulé Mémoires d'un roc, dont la rédaction aurait commencé en 1742, connaît un certain succès. Plus tard, son auteur présumé, Cao Xueqin (env. 1715-env. 1764) le remanie et lui donne d'autres titres (Les Douze Belles de Jinling, Relation du moine d'amour). Le livre est toutefois connu sous le nom des quatorze airs de musique que le héros entend en rêve, ceux du Rêve dans le pavillon rouge. Édité pour la première fois en 1791, il est aujourd'hui unanimement considéré comme un des chefs-d'œuvre de la littérature classique chinoise.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur au lycée Jean-Monnet, Franconville

Classification


Autres références

«  LE RÊVE DANS LE PAVILLON ROUGE (HONG LOU MENG), Cao Xueqin  » est également traité dans :

HONG LOU MENG [HONG LEOU MONG]

  • Écrit par 
  • LI TCHE-HOUA
  •  • 1 294 mots

Au milieu du xviiie siècle, Le Rêve dans le pavillon rouge (Hong lou meng), chef-d'œuvre du roman chinois, présente, avec réalisme et poésie, le déclin de la société féodale, en une fresque grandiose qui sert de toile de fond à une histoire d'amour au dénouement tragique. T […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hong-lou-meng-hong-leou-mong/#i_25127

Pour citer l’article

Jean-François PÉPIN, « LE RÊVE DANS LE PAVILLON ROUGE (HONG LOU MENG), Cao Xueqin - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-reve-dans-le-pavillon-rouge-hong-lou-meng/