Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

LE REGARD DU SOURD, Robert Wilson

Après une formation de peintre, puis d'architecte-décorateur, Robert Wilson (né en 1941) a côtoyé l'avant-garde américaine, de John Cage à Andy Warhol, puis s'est tourné vers le théâtre. Ses premières réalisations à New York ne rencontrent qu'un succès de curiosité et d'estime. C'est avec la création du Regard du sourd (Deafman Glance) au festival de Nancy, en 1971, qu'il connaît une soudaine célébrité, issue du choc provoqué par un spectacle entièrement muet d'une durée de sept heures. Le Regard du sourd s'élabore à partir de la vision d'un enfant noir, devenu sourd et muet après avoir surpris sa nourrice en train d'égorger deux enfants dont elle avait la charge. Le spectacle se construit en imposant sa propre durée : lenteur qui deviendra un style, une succession de tableaux composés d'images d'une beauté insolite tour à tour oniriques, mentales ou obsessionnelles, qui bouleversent la perception de l'espace et du temps au théâtre, en ouvrant sur l'expression poétique d'un monde intérieur où le langage ne prime plus. Salué comme une révolution de la représentation scénique, « une extraordinaire machine de liberté » (Aragon), Le Regard du sourd montre l'exceptionnel sens de l'image et du mouvement qui caractérisera toute l'œuvre de Robert Wilson, à l'origine d'un véritable renouveau artistique et esthétique, dans le théâtre et l'opéra contemporains.

— Jean CHOLLET

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Jean CHOLLET. LE REGARD DU SOURD, Robert Wilson [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • WILSON ROBERT (1941- )

    • Écrit par Frédéric MAURIN
    • 2 052 mots
    • 3 médias
    ...Balanchine, Martha Graham et Barnett Newman. Mais c'est en France qu'il s'est brusquement rendu célèbre en présentant en 1971, au festival de Nancy, Le Regard du sourd, immédiatement salué par Louis Aragon comme « une machine de liberté » et par Eugène Ionesco, quelques années plus tard, comme une «...
  • WILSON ROBERT - (repères chronologiques)

    • Écrit par Jean CHOLLET
    • 771 mots

    1941 Le 4 octobre, naissance de Robert Wilson à Waco, Texas.

    1962 Fréquente la scène artistique new-yorkaise. Travaille avec des enfants handicapés.

    1963 Étudie la peinture avec George McNeil à Paris.

    1968 Crée la Byrd Hoffman School of Byrds.

    1969-1973 Premières mises en scènes à New York...

Voir aussi