LE GOÛT DE LA CERISE, film de Abbas Kiarostami

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mourir de ne pas mourir

Un homme (Badii), la quarantaine, l'air hagard, rôde au volant de son 4x4 dans une zone en construction des environs de Téhéran. Il aborde successivement un ouvrier kurde (qui le prend pour un homosexuel et le chasse), un autre ouvrier, immigré afghan, un taleb (étudiant en théologie), un jeune soldat – demandant à tous de lui rendre, moyennant rétribution, un service énigmatique. Peu à peu, on comprend qu'il désire se suicider en absorbant des somnifères, dans un trou creusé au pied d'un arbre, et qu'il cherche quelqu'un qui vienne, le lendemain matin, s'assurer de sa mort.

Il finit par trouver un employé du musée d'histoire naturelle, Bagheri, qui accepte – non sans tenter longuement de le dissuader de renoncer au « goût des cerises ». La nuit venue, Badii s'allonge dans sa fosse ; un orage survient, dont les éclairs nous permettent de l'apercevoir par intermittences, les yeux grands ouverts. Le film s'achève sans conclure cette histoire, par une séquence de tournage (en vidéo), où l'on voit l'équipe et un groupe de figurants, des soldats.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle, directeur d'études, École des hautes études en sciences sociales

Classification


Autres références

«  LE GOÛT DE LA CERISE, Abbas Kiarostami  » est également traité dans :

IRAN - Cinéma

  • Écrit par 
  • Charles TESSON
  •  • 2 855 mots

Dans le chapitre « Autour d'Abbas Kiarostami »  : […] En l'espace de quelques films, Abbas Kiarostami, révélé avec Close up (1990), est devenu une des grandes figures du cinéma mondial. Inspiré d'un fait-divers, le film raconte comment un ouvrier imprimeur au chômage se fait passer pour son cinéaste préféré, Mohsen Makhmalbaf. Kiarostami filme le procès pour escroquerie intenté par la famille abusée et, sous prétexte de donner une image clémente de […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques AUMONT, « LE GOÛT DE LA CERISE, film de Abbas Kiarostami », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-gout-de-la-cerise/