KLEIN LAWRENCE ROBERT (1920-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après avoir étudié à l'université de Berkeley, puis au célèbre Massachusetts Institute of Technology avec Samuelson, Lawrence Robert Klein, né le 14 septembre 1920 à Omaha (Nebraska) devient professeur à la Wharton School de l'université de Pennsylvanie, puis conseiller du président Carter. Il obtient le prix Nobel d'économie en 1980, récompense qui consacre ses recherches dans le domaine des modèles économétriques.

À partir de la théorie macroéconomique et de l'analyse des mouvements conjoncturels de John Maynard Keynes, Klein a développé des modèles de plus en plus complexes qui ont permis de mieux comprendre les mécanismes économiques et de préciser les effets des politiques économiques tant sur le plan national qu'au niveau international.

Dans les années 1950, Klein élabore des modèles conjoncturels destinés à prédire les mouvements cycliques aux États-Unis. Plus tard, il présente le célèbre Wharton Econometric Forecasting Model qui, regroupant un millier d'équations, sert à vérifier l'influence de la politique économique. Ensuite, dans les années 1970, il étudie le projet « Link », qui tend à relier entre eux les modèles des divers pays afin de formuler des perspectives sur le commerce international et les mouvements internationaux de capitaux. Ce modèle permet de simuler et de prévoir les effets que les mesures prises dans un pays peuvent avoir sur d'autres économies. Ainsi peut être prise en compte, par exemple, l'incidence de mesures de relance décidées en république fédérale d'Allemagne sur la croissance économique de la France.

Si les modèles économiques ne peuvent refléter qu'une partie de la réalité, ils offrent la possibilité, à partir de certaines hypothèses, de fournir des précisions cohérentes. En travaillant avec des modèles de plus en plus perfectionnés, L. R. Klein a contribué à une meilleure compréhension des effets des politiques économiques. Professeur émérite depuis 1991, ce pionnier des études macroéconomiques est mort en 2013.

—  Jean-Claude MAITROT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  KLEIN LAWRENCE ROBERT (1920-2013)  » est également traité dans :

MACROÉCONOMIE - Théorie macroéconomique

  • Écrit par 
  • Edmond MALINVAUD
  •  • 8 114 mots

Dans le chapitre « Modèles macroéconométriques : entre engouement et rejet »  : […] Pour traiter de ce qu'il advint de la théorie macroéconomique depuis le succès de la théorie keynésienne et l'attention portée aux politiques macroéconomiques actives, on ne peut ignorer la grande vague qui, des années 1950 aux années 2000, entraîna, d'abord à gauche de l'échiquier politique, puis à droite les attitudes dominantes. Un intérêt crois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-theorie-macroeconomique/#i_92369

Pour citer l’article

Jean-Claude MAITROT, « KLEIN LAWRENCE ROBERT - (1920-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-robert-klein/