LAJTHA LÁSZLÓ (1892-1963)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Musicien hongrois, compositeur et folkloriste, qui a subi une forte influence française, non seulement en raison de son séjour à Paris à la Schola cantorum de Vincent d'Indy (1911-1913), mais aussi à cause de sa fréquentation de la musique française qu'il admirait, celle du xviiie siècle comme l'œuvre de Debussy et celle de Ravel.

À Budapest, sa ville natale, il fut l'élève, à l'école Franz-Liszt, de Viktor Herzfeld et d'Arpad Szendy respectivement pour la composition et pour le piano. Sa première œuvre imprimée, Des écrits d'un musicien, neuf fantaisies pour piano (1913), ainsi que Smezék zongora (contes pour piano), fut qualifiée alors par Bartók de « hardiesse stupéfiante ». Cette même année, le musée ethnographique de Budapest le nommait conservateur de la collection d'instruments populaires. Pendant trente ans, à partir de 1919, il tint la chaire de composition et d'esthétique musicale à l'École nationale de musique Nemzeti-Zenede ; en 1945, il devint directeur de cette même école, ainsi que du service musical de la Radiodiffusion hongroise. Comme Bartók et Kodály, Lajtha s'intéressa vivement à la musique populaire et son style en fut nettement marqué. De son œuvre abondante pour orchestre, pour les voix et pour le théâtre, voire pour le cinéma (Meurtre dans la cathédrale, 1951, sur un scénario écrit par T. S. Eliot lui-même), retenons ses dix quatuors à cordes, ses neuf symphonies, une Messe en mode phrygien, op. 50, pour chœur mixte et orchestre (1949-1950), la Messe, op. 54, pour chœur et orgue (1952), ainsi qu'un Magnificat, op. 60, également pour chœur et orgue (1954), enfin ses trois ballets Lysistrata (1933), Le Bosquet des quatre dieux (1943) et Capriccio (1944). Ses publications scientifiques occupent sept volumes publiés à Budapest.

—  Pierre-Paul LACAS

Écrit par :

  • : psychanalyste, membre de la Société de psychanalyse freudienne, musicologue, président de l'Association française de défense de l'orgue ancien

Classification

Pour citer l’article

Pierre-Paul LACAS, « LAJTHA LÁSZLÓ - (1892-1963) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 29 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/laszlo-lajtha/