BIRD LARRY (1956- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Basketteur américain. Considéré comme l'un des meilleurs tireurs de tous les temps, Larry Bird mena, du haut de ses 2,06 mètres, les Boston Celtics à la victoire lors de trois Championnats de la National Basketball Association (N.B.A.), en 1981, 1984 et 1986. Il fit aussi partie de la Dream Team des États-Unis, qui enchanta le monde entier lors des jeux Olympiques de Barcelone en 1992.

Larry Joe Bird est né le 7 décembre 1956 à West Baden, dans l'Indiana, et a grandi à French Lick, à quelques kilomètres de sa ville natale. Étudiant à l'université d'État de l'Indiana, il redonne un souffle à l'équipe de basket-ball de cette université. Avec lui, l'équipe remporte trente-trois victoires pour une seule défaite en 1979 : il termine en effet cette saison 1979 sur un échec face à l'université d'État du Michigan lors de la finale du Championnat de la National Collegiate Athletic Association (N.C.A.A.), première rencontre entre Larry Bird et « Magic » Johnson. La rivalité entre ces deux géants du basket-ball allait sensiblement accroître la popularité du basket-ball aux États-Unis durant les années 1980, les oppositions entre les Boston Celtics et les Los Angeles Lakers, l'équipe de Johnson, rythmant la vie de la N.B.A. à cette époque.

Sélectionné par les Boston Celtics après sa première année à l'université de l'Indiana (1978), Bird ne passe professionnel que pour la saison 1979-1980. Il reçoit alors le trophée de rookie of the year (meilleur débutant de l'année). En effet, moribonde l'année précédente (29 victoires pour 53 défaites), l'équipe remporte, dans le sillage de Larry Bird, 61 matchs et atteint la finale de la conférence Est cette saison-là – l'un des plus importants retournements de tendance de l'histoire de la N.B.A.

Au cours des treize saisons passées au sein des Celtics, Larry Bird forge sa réputation et se voit considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire de la N.B.A. Il est connu pour sa confiance inébranlable et sa capacité à réussir des paniers à la dernière minute des matchs, autant de qualités q [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  BIRD LARRY (1956- )  » est également traité dans :

JEUX OLYMPIQUES - La Dream Team, symbole des Jeux professionnels

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 1 088 mots

Le 16 juillet 1980, Juan Antonio Samaranch accédait à la présidence du C.I.O. Parmi les multiples réformes que le Catalan mit en œuvre, l'une des plus spectaculaires fut d'ouvrir les Jeux aux sportifs professionnels. Dès 1981, lors du congrès de Baden-Baden, il se prononce pour la suppression du mot « amateurisme » de la Charte olympique, proposit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-la-dream-team-symbole-des-jeux-professionnels/#i_50773

Pour citer l’article

« BIRD LARRY (1956- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/larry-bird/