ONEGA LAC

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans le nord-ouest de la Russie, en Carélie, le lac Onega occupe une cuvette d'origine tectonique surcreusée par les glaciers quaternaires ; il reçoit les eaux d'un bassin versant de 51 540 kilomètres carrés, s'étend sur 9 720 kilomètres carrés (auxquels il faut ajouter la superficie totale des 1 650 îles et îlots qui le parsèment, soit 260 km2) et renferme 295 kilomètres cubes d'eau : il se classe ainsi au deuxième rang européen, derrière le lac Ladoga.

Russie : carte physique

Russie : carte physique

carte

Carte physique de la Russie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Fort irrégulière, la topographie du fond du lac est caractérisée par la présence dans l'axe médian de la cuvette d'une fosse profonde de 100 mètres au moins et dont le point le plus déprimé se trouve à 116 mètres au-dessous de la surface du plan d'eau. Le littoral septentrional, façonné dans les roches du socle fennoscandien, présente un tracé fort découpé ; de nombreuses îles s'alignent dans le prolongement des caps. Au contraire, dans toute sa moitié méridionale, le rivage est bas, sablonneux, car creusé dans les anciennes moraines frontales du glacier quaternaire reposant ici à la surface de la plate-forme russe.

Les tributaires du lac Onega — la Souna, la Chouïa, la Vodla, l'Andoma, la Vytegra et la Megra — apportent annuellement dans la cuvette lacustre une tranche d'eau de 1 617 millimètres d'épaisseur à laquelle s'ajoute une tranche de 476 millimètres due aux précipitations tombées à la surface du lac. Comme l'évaporation ne prélève, durant le même laps de temps, qu'une tranche de 245 millimètres à la surface du lac, l'émissaire unique du lac, la Svir, qui relie le lac Onega au lac Ladoga, a un débit considérable. Au cours de l'année, le niveau des eaux dans le lac s'élève lentement de près de 2,5 m entre la fin de février et la mi-mai puis retombe progressivement jusqu'à la fin d'octobre.

La température des eaux de surface s'élève jusqu'à 24 0C au cœur du mois d'août, alors que la température au voisinage du fond reste voisine de 4 0C. En hiver, la glace fait son apparition le long du littoral durant la deuxième ou la troisième décade de novembre, la zone centrale n'étant prise par la glace que vers la fin du mois de janvier et restant même libre durant les hivers les plus cléments. Débarrassé de ses amas de glace dès la mi-mai, le lac Onega est un maillon de la voie navigable Volga-Baltique ; il est également relié par le canal Baltique-mer Blanche à l'océan Arctique.

—  Pierre CARRIÈRE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre CARRIÈRE, « ONEGA LAC », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/lac-onega/