LA CONDITION HUMAINE, André MalrauxFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Après Les Conquérants (1928) et La Voie royale (1930), La Condition humaine (prix Goncourt 1933) est le dernier volet d'un cycle romanesque inspiré à Malraux par ses séjours en Indochine dans les années 1920. Loin d'être seulement une fresque historique de la révolution, La Condition humaine propose une véritable méditation sur l'homme : « J'ai conté jadis l'aventure d'un homme qui ne reconnaît pas sa voix qu'on vient d'enregistrer, parce qu'il l'entend pour la première fois à travers ses oreilles et non plus à travers sa gorge ; et, parce que notre gorge seule nous transmet cette voix intérieure, j'ai appelé ce livre La Condition humaine » (Les Voix du silence, 1951).

André Malraux

André Malraux

Photographie

Commencé avant la Seconde Guerre mondiale, le dialogue qu’André Malraux entretient avec l’art va se poursuivre et se développer tout au long de son œuvre. 

Crédits : Bettmann/ Getty Images

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  LA CONDITION HUMAINE, André Malraux  » est également traité dans :

MALRAUX ANDRÉ

  • Écrit par 
  • Jacques LECARME
  •  • 9 029 mots
  •  • 2 médias

Depuis sa mort, il n'est guère possible de traiter d'André Malraux sur le ton mesuré qui convient. Peu d'hommes auront été tour à tour aimés ou détestés avec tant de passion. L'heure de la synthèse posthume, de la dernière métamorphose n'est pas encore venue. Pour une part, Malraux est entré dans ce purgatoire – dans ces limbes, aurait-il dit – qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-malraux/#i_25181

Pour citer l’article

Florence BRAUNSTEIN, « LA CONDITION HUMAINE, André Malraux - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-condition-humaine/