LA BOHÈME (G. Puccini), en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La Bohème, opéra de Giacomo Puccini, est créé au Teatro Regio de Turin le 1er février 1896. En 1890, la création de Cavalleria Rusticana de Mascagni marque l'acte de naissance d'un nouveau courant dans l'histoire de l'opéra, le vérisme, pendant musical du naturalisme littéraire ; il s'agit de représenter des tranches de vie dans un contexte social contemporain, avec une sincérité immédiate et sans hésiter à situer l'action parmi les petites gens, qui n'avaient jusqu'alors qu'occasionnellement droit de cité sur les scènes d'opéra. Par son génie, Puccini va conférer ses lettres de noblesse au genre et, en même temps, permettre de le dépasser. La Bohème – opéra en quatre actes sur un livret de Giuseppe Giacosa et Luigi Illica d'après les Scènes de la vie de bohème de Henri Murger – est l'héritier de la scapigliatura (« bohème ») milanaise, mouvance littéraire destinée à être plus un mode de vie qu'un courant artistique : en représentant de petits artistes sans le sou qui nourrissent dans leur mansarde parisienne des espoirs de carrière et d'amour, Puccini renonce à une intrigue complexe au profit d'une suite de tableaux vivants et de portraits nostalgiques enracinés dans le quotidien qui rendent les personnages de La Bohème si proches du cœur de chacun.

La Bohème, Giacomo Puccini

La Bohème, Giacomo Puccini

photographie

Une page de la partition autographe de La Bohème, de Giacomo Puccini. 

Crédits : AKG

Afficher

—  Christian MERLIN

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, docteur ès lettres, maître de conférences à l'université de Lille-III-Charles-de-Gaulle, critique musical

Classification

Pour citer l’article

Christian MERLIN, « LA BOHÈME (G. Puccini), en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-boheme-g-puccini-en-bref/