L'ÂGE D'OR DE L'INDE CLASSIQUE. L'EMPIRE DES GUPTA (exposition)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondée vers 319-320 par Candragupta Ier sur les ruines de l'empire Kushāna, la dynastie des Gupta (ive-vie siècles) est considérée à juste titre comme l'apogée de la civilisation indienne. La majestueuse et inédite exposition présentée au Grand Palais à Paris du 4 avril au 8 juillet 2007, en a dévoilé, à travers 110 chefs-d'œuvre, la genèse, la maturité et le rayonnement.

Issus comme les souverains Maurya – première grande dynastie historique indienne, aux ive-iie siècles avant notre ère – des contrées septentrionales du sous-continent, les rois guerriers gupta étendent leur pouvoir grâce à la puissance militaire et à l'habileté politique de Samudragupta (vers 335-375) et de Candragupta II (vers 375-415), à partir de leur capitale, l'antique cité de Pạ̄taliputra, actuelle Patna, dans tout le nord du pays, du Bangladesh à l'est aux rivages de la mer d'Oman à l'ouest. C'est sur cet immense territoire, plus tard envahi par les Huns Hephtalites, que s'épanouit une civilisation merveilleuse, parangon de toute la culture indienne, qu'il s'agisse de la pensée religieuse, des sciences, de la littérature, des arts ou du théâtre, atteignant un raffinement et une délicatesse jamais égalés.

Accueilli par une série de monnaies d'or qui figurent parmi les plus beaux exemples de la numismatique indienne, le visiteur découvre par la suite les œuvres monumentales des écoles de Mathura et de Sārnāth, foyers éminemment religieux propices à la création sculpturale. Si le premier se distingue par l'emploi d'un grès rose, le second lui préférant un grès beige, tous deux établissent pour les siècles à venir les canons esthétiques du classicisme indien. Les représentations de Śiva, Vịṣnu, Buddha ou encore des divinités jaïnes rivalisent de finesse dans leurs robes aux plis concentriques et ordonnés, leurs yeux mi-clos, leurs sourcils fortement arqués, leurs abondantes et délicates parures, leurs coiffures aux boucles sages, leurs modelés de visages adoucis et épurés aux lèvres charnues dessinant un léger sourire. Probablement peintes de couleurs viv [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : diplômée de l'École du Louvre, doctorante en histoire médiévale à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

Pour citer l’article

Éléonore FOURNIÉ, « L'ÂGE D'OR DE L'INDE CLASSIQUE. L'EMPIRE DES GUPTA (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-age-d-or-de-l-inde-classique-l-empire-des-gupta/