ZANUSSI KRZYSZTOF (1939-    )

Krzysztof Zanussi est né à Varsovie. Avec Andrzej Wajda et Krzysztof Kieslowski, il est un des plus célèbres cinéaste polonais. Par opposition toutefois à l'auteur de L'Homme de fer, il s'intéresse moins à l'histoire nationale de son pays qu'à une réflexion aiguë sur la nature et le destin de l'homme. Une triple formation de scientifique (études supérieures de physique à l'université de Varsovie entre 1956 et 1958), de philosophe (études de philosophie à Cracovie en 1959-1962) et de cinéaste (école de cinéma de Łodź, de 1960 à 1966) ont développé en lui la volonté d'appréhender et de transposer à l'écran toutes les composantes, biologiques, sociales, éthiques, de l'immersion de l'individu dans la société polonaise contemporaine.

Sa première originalité est de traiter des liens entre science et cinéma. Le générique de Camouflage (1977) présente des planches zoologiques. Augustin (L'Impératif, 1982) est assistant de mathématiques, de même que les protagonistes de La Structure de cristal (1969) ou de Vie de famille (1977) appartenaient aux milieux scientifiques. Un terme de mathématiques, désignant une quantité indépendante de variables, donne son titre à l'un de ses films les plus significatifs, La Constante (1980). Dans Illumination (1973), Franciszek s'interroge sur le sens, la finalité et les limites de la science. La puissance de suggestion du film naît de l'alliance presque permanente de la fiction et des documents, qui suggère à la fois l'union de l'esprit et de la matière et l'insertion du chercheur dans les multiples replis de son « environnement » scientifique.

Rigueur d'un esprit scientifique ou superbe exigence éthique — peu importe, Zanussi est surtout le cinéaste du refus des compromissions. Dans Le Contrat (1980), la satire d'une attitude en société nourrie d'hypocrisie s'allie au portrait d'une intransigeance, celle de Lilka qui, au cours de sa messe de mariage, dit « non » et s'enfuit. Plutôt que d'accepter la manipulation dont il est l'objet, le héros de Spirale (1978) c [...]


pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris, critique de cinéma

Classification


Autres références

«  ZANUSSI KRZYSZTOF (1939- )  » est également traité dans :

SOCIALISTES ART DANS LES PAYS

  • Écrit par 
  • Robert ABIRACHED, 
  • Louis MARCORELLES, 
  • Jean-Jacques NATTIEZ
  •  • 12 583 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le cinéma polonais »  : […] Krzystof Zanussi, dans les années 1970, impose un nouveau ton qui préfigure par certains côtés les événements des années 1980. Scientifique de formation, mais catholique pratiquant, il conjugue à sa manière très personnelle les deux exigences de la Pologne moderne, la dette envers le matérialisme officiel et la foi en des valeurs supérieures. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-dans-les-pays-socialistes/#i_88478

Pour citer l’article

Michel ESTÈVE, « ZANUSSI KRZYSZTOF (1939-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 octobre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/krzysztof-zanussi/