KIHARA NOBUTOSHI (1926-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Ingénieur japonais ayant fait toute sa carrière chez Sony Corporation (appelée de 1946 à 1958 Tōkyō Tsushin Kogyo K.K. [Corporation d'ingénierie en télécommunications de Tōkyō]), Nobutoshi Kihara a contribué aux principales innovations de cette société en matière de miniaturisation. Il a déposé quelque sept cents brevets d'invention.

Nobutoshi Kihara naît le 14 octobre 1926 à Tōkyō, au Japon. Durant la Seconde Guerre mondiale, alors qu'il étudie le génie mécanique à l'université de Waseda de Tōkyō, il suit des cours d'électricité dispensés par Masaru Ibuka. Après avoir obtenu un diplôme d'ingénieur en mécanique en 1947, il s'engage au côté d'Ibuka et de la jeune société que celui-ci vient de fonder avec le physicien Akio Morito, la future Sony Corporation. Sous l'égide de Masaru Ibuka, Kihara contribue ainsi au développement du magnétophone, de la radio à transistors, du Walkman ou du magnétoscope Betamax. Il est responsable de la conception de prototypes de nombreux produits de la compagnie. Ibuka le surnomme volontiers « le trésor de Sony ». En 1998, Kihara prend la présidence du centre de recherche Sony-Kihara, consacré au développement d'applications numériques pour le traitement de l'image, et poursuivra sa collaboration avec Sony jusqu'en 2006.

Nobutoshi Kihara décède le 13 février 2011 à Tōkyō, au Japon.

—  Karen SPARKS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Karen SPARKS, « KIHARA NOBUTOSHI (1926-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kihara/