ASHEVAK KENOJUAK (1927-2013)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Considérée comme une figure majeure de l’art inuit, Kenojuak Ashevak fut une des premières artistes à s’essayer à la gravure. Son œuvre se caractérise par des lignes puissantes, des couleurs vives ainsi qu’une composition simple et sans perspective.

Kenojuak Ashevak naît en 1927 dans le camp d’Ikerrasak, sur l’île de Baffin, dans les Territoires du Nord-Ouest (auj. au Nunavut). Son enfance est marquée par le mode de vie traditionnel du peuple inuit. À la fin des années 1950, elle rencontre James Houston, qui vient d’ouvrir dans l’île, à Cape Dorset, une coopérative afin de favoriser le développement économique de la communauté inuit par la vente d’objets d’art et d’artisanat autochtone. Sur son conseil, Kenojuak Ashevak commence à reproduire sur papier les appliqués en peau de phoque dont elle orne des vêtements. Son esthétique propre, son univers onirique et fantastique s’inspirent du chamanisme et du bestiaire de la tradition locale. Les oiseaux, le corbeau, le hibou et les créatures mi-homme mi-animal en sont des thèmes récurrents. Ses œuvres se développent souvent à partir d’un rayonnement de formes et de couleurs autour d’une figure centrale et symétriquement selon un axe vertical. Kenojuak Ashevak maîtrise peu à peu de nouvelles techniques, comme le dessin à la plume et à l’encre de Chine et l’estampe. Sa renommée s’accroît au début des années 1960, après la sortie du documentaire Eskimo Artist : Kenojuak (1963) réalisé par l’Office national du film du Canada. Son estampe The Enchanted Owl (1960) vient orner un timbre canadien en 1970. L’ouvrage Graphic Arts of the Inuit: Kenojuak (1981) présente son travail. Le musée des Beaux-Arts du Canada, à Ottawa, lui consacre en 2002 une rétrospective intitulée Kenojuak Ashevak : To Make Something Beautiful. Kenojuak Ashevak meurt en 2013 dans le village inuit de Cape Dorset.

—  Patricia BAUER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Patricia BAUER, « ASHEVAK KENOJUAK - (1927-2013) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/kenojuak-ashevak/