Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GRAHAM KATHERINE (1917-2001)

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par

Figure de la presse américaine. De bonne heure intéressée par le journalisme, Katherine Graham travailla un moment au Washington Post, journal que son père avait acheté aux enchères et dont il confia la direction à Philip Graham, son mari. À la mort de ce dernier, en 1963, elle prit la tête d'un vaste empire comprenant, outre le Post, l'hebdomadaire Newsweek et des stations de télévision. C'est elle qui prit la décision, en 1971, de publier les « Dossiers du Pentagone » critiquant l'engagement américain au Vietnam. C'est elle aussi qui, toujours appuyée par Ben Bradley, le célèbre rédacteur en chef dont elle s'était attaché les services, prit l'initiative de rendre publique l'enquête qui allait révéler le scandale du Watergate et forcer Richard Nixon à démissionner. Sous sa direction, le Washington Post devint une fructueuse entreprise dont elle a relaté le succès dans son autobiographie, Personal History.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Encyclopædia Universalis. GRAHAM KATHERINE (1917-2001) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 10/02/2009