RIDDERBUSCH KARL (1932-1997)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Basse allemande, spécialiste des rôles wagnériens. Il étudie le chant avec Clemens Kaiser-Breme à la Folkwangschule de Essen. Découvert par Rudolf Schock, il débute au théâtre municipal de Münster en 1961 (Philippe I, le Commandeur, Mathis) et chante ensuite à Essen (1962-1965) et à la Deutsche Oper am Rhein de Düsseldorf (1965, Sparafucile, Boris, Hunding). De 1967 à 1977, il chante à Bayreuth les rôles de Henry l'Oiseleur, Fasolt, Pogner, Hunding, Fafner, Hans Sachs, Daland, Titurel, Hagen et le Roi Marke. On le voit à l'Opéra de Paris (Marke, 1967 ; Ochs, 1978). Il rompt avec Bayreuth en 1977, marquant ainsi son désaccord avec la conception du Ring de Chéreau et Boulez. L'Opéra de Vienne lui confère en 1978 le titre de Kammersänger. Habitué du festival de Pâques de Salzbourg à partir de 1968, il se produit sur les plus grandes scènes lyriques du monde.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« RIDDERBUSCH KARL - (1932-1997) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/karl-ridderbusch/