KALPA-SŪTRA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

À côté de recueils de formules et de chants liturgiques, le Veda contient de nombreux traités rituels dans lesquels l'ordonnance (en sanskrit, kalpa) du culte est minutieusement décrite. Ces traités se présentent traditionnellement sous la forme de sūtra, c'est-à-dire d'enchaînements de propositions en style lapidaire dont l'intelligence requiert un commentaire. Celui-ci est normalement donné par le théologien à ses disciples, futurs officiants du culte brahmanique. Une herméneutique, à caractère spéculatif, se greffe à la fois sur les Kalpa-Sūtra et sur les formules liturgiques ; elle constitue ce que l'on nomme les Brāhmanas, les Aranyakas et les Upanishads. Là se trouvent la racine et les premiers linéaments de la réflexion philosophique hindoue.

Quant aux Kalpa-Sūtra eux-mêmes, il est commode de les classer en Shrauta-Sūtra (lorsqu'ils concernent le culte solennel) et en Grihya-Sūtra (lorsqu'ils traitent du rituel domestique), les seconds étant le prolongement naturel des premiers. En principe, chaque école védique possède ses propres sūtra (ce qui explique la composition de leurs noms : Shānkhāyana-Grihyasūtra, Mānava-Shrautasūtra, par exemple), mais la matière reste partout la même, le rituel védique ne comportant que peu de variantes.

—  Jean VARENNE

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification

Autres références

«  KALPA-SUTRA  » est également traité dans :

KALPA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 461 mots

Le mot sanskrit kalpa signifie d'abord « agencement » et équivaut, dans la littérature védique, à rita ( ṛta ), qui désigne à la fois l'ordre cosmique, le rite et l'art, grâce à quoi les hommes parviennent à l'harmonie (autre sens du mot rita ) avec l'énergie universelle. Cependant, kalpa se réfère plutôt à la liturgie en tant qu'elle est la mise en scène, sur le plan humain, du drame cosmique v […] Lire la suite

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 414 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les quatre Vedas »  : […] Les compilateurs du canon védique ont tenté de séparer, matériellement, les textes ressortissant à tel ou tel genre littéraire ; ils l'ont fait en divisant le corpus des Écritures en quatre grands corps auxquels ils ont donné les noms de Saṁhitā (« collections »), Brāhmana (« textes concernant le brahman »), Kalpasūtra (« prescriptions rituelles ») et Upaniṣad (« enseignements spéculatifs »). […] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « KALPA-SŪTRA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mai 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/kalpa-sutra/