JUSQU'À QUAND ? POUR EN FINIR AVEC LES CRISES FINANCIÈRES (F. Lordon)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié en octobre 2008, ce livre de 220 pages, dont le manuscrit a été remis fin août à l'éditeur Raison d'agir, a donc été achevé à un moment fort d'une crise encore qualifiée de crise financière mais dont le caractère plus global commençait à apparaître aux plus lucides, tandis que d'autres, omniprésents dans les médias, affirmaient imperturbablement qu'elle était sous contrôle. Relisant les épreuves le 22 septembre, l'auteur y ajoute deux pages d'avant-propos. Entre le 10 et le 20 septembre, en effet, l'histoire s'est brusquement accélérée. Les montants d'argent public injecté ou promis sous des formes diverses pour des sauvetages urgents de banques et d'institutions de crédit passent en dix jours de quelques dizaines de milliards de dollars à plusieurs centaines aux États-Unis. Le reste du monde suivra. « Dépassé avant même parution ? », se demande Frédéric Lordon. On comprend qu'il réponde par la négative… Mais, le livre refermé, on a de bonnes raisons d'accepter cette réponse. Il déroule en effet un cours brillant d'histoire économique, sociale et comportementale d'une finance à la fois déréglementée, « structurée » par des outils sophistiqués, et pourtant mue par des croyances collectives dont l'apparente solidité à un moment peut s'effondrer brutalement. Cette histoire et ses enseignements vont au-delà des événements de 2008, et elle commence bien avant. Au centre de ce livre, il y a non pas la crise, mais les crises d'un capitalisme contemporain où la finance libéralisée détient à la fois le pouvoir économique et le principal pouvoir de nuisance sur l'économie.

Frédéric Lordon, né en 1962, directeur de recherche au CNRS à Strasbourg, est un économiste bien connu des lecteurs du Monde diplomatique. Comme théoricien, il s'inscrit dans le cadre de l'école de la « régulation », dont les principaux fondateurs ont été Robert Boyer et Michel Aglietta, et dans un courant d'anthropologie économique et sociale qui, dans son cas, s'inspire d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'université de Lille-I

Pour citer l’article

Jean GADREY, « JUSQU'À QUAND ? POUR EN FINIR AVEC LES CRISES FINANCIÈRES (F. Lordon) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/jusqu-a-quand-pour-en-finir-avec-les-crises-financieres/